[DOSSIER] L’étonnante Singapour en images

Autrefois prisée des Calédoniens, Singapour a beaucoup évolué. Entre extrême modernité – poussée par une forte prospérité – et traditions, la petite cité-État a de nombreux attraits touristiques. Tour d’horizon en images.

  • Changi, plus qu’un aéroport

Élu « meilleur aéroport du monde » à plusieurs reprises, Changi-Singapour est l’un des seuls où les escales sont un bonheur ! Le « Jewel » (joyau ou bijou) de Changi- Singapour vaut vraiment le coup d’œil. Ce complexe géant, construit en cinq ans pour un coût d’1,7 milliard de dollars singapouriens (près de 140 milliards de francs) est une attraction à part entière. La structure de 10 étages inaugurée en 2019, juste avant la crise sanitaire, s’étend sur 137 000 mètres carrés.

Elle abrite une immense cascade de 40 mètres (la plus grande cascade intérieure du monde) et une forêt verdoyante (« Forest valley »), un jardin constitué de milliers d’arbres et de fleurs. On y trouve également des animations insolites notamment pour les enfants (labyrinthe, filets, etc.), d’innombrables magasins, bars et restaurants. Le terminal 1 d’Air France s’y trouve. Et le terminal 3 où se situe l’embarquement Aircalin est à quelques minutes. Notez que l’aéroport propose de s’enregistrer en avance pour passer du temps à l’aéroport avant votre départ en soirée.

  • Marina Bay Sands

Le célèbre Marina Bay Sands et sa coque de bateau perchée en haut de trois tours.

Offrant une vue à 360° sur la baie de Singapour, l’emblématique Marina Bay Sands est doté d’un toit-terrasse au 57e étage en forme de bateau, le Skypark, un parc en plein air de 12 400 m2 qui relie les trois tours de l’hôtel. À 200 mètres de hauteur, vous trouverez la plus belle vue de Singapour, un belvédère, un rooftop bar (Le Cé la Vie – pensez à réserver), un restaurant, une boîte de nuit, et la plus grande piscine à débordement au monde.

On trouve également dans l’établissement d’autres restaurants, un casino de renommée internationale (2 300 machines, 600 tables de jeu), le principal centre commercial de Singapour, l’accès au musée ArtScience avec l’exposition permanente Future World. Les spectacles de son et lumière sont proposés gratuitement tous les soirs, et des feux d’artifice à l’occasion de la fête nationale le 9 août (indépendance vis-à-vis de la Malaisie en 1965).

  • Gardens by the bay

Les arbres métalliques des jardins de la baie.

Au pied de la Marina Bay, vous trouverez un immense parc de 100 hectares, les « jardins de la baie », ouvert en 2012 et à voir absolument. On peut y admirer 18 arbres métalliques recouverts de végétation, reliés par un pont à 22 mètres du sol (OCBC Skyway) et illuminés en soirée. Une immense serre, le « Flower Dome », propose des variétés de fleurs, une autre, la « Cloud Forest », reproduit un climat de montagne, humide et tropical.

  • Jardin botanique

Le « Botanic Garden », jardin tropical britannique fondé en 1859, s’étend sur 80 hectares au cœur de la ville. Le site a été inscrit en 2015 au patrimoine mondial de l’Unesco. C’est une institution scientifique, un lieu de conservation des végétaux et d’éducation. À part le jardin d’orchidée, l’accès est gratuit. On y trouve même un jardin pour les enfants.

  • Ville verte

Les locaux appellent Singapour « la cité dans la nature ».

Les visiteurs seront surpris de découvrir une ville à la fois très moderne et très verte. Les locaux appellent Singapour, « la cité dans la nature ». Une particularité qui s’explique par le climat : de la pluie (environ 200 jours par an), de l’humidité, et un fort ensoleillement. C’est aussi une volonté des autorités. Une campagne de plantation a été lancée en 1971 pour améliorer la qualité de vie des gens et tenter d’abaisser les températures. Le gouvernement a pour objectif de planter un million d’arbres d’ici à 2030.

  • Merlion

Merlion, la statue à tête de lion et au corps de poisson est l’un des emblèmes de la ville. Il rappelle les origines modestes de la ville, un petit village de pêcheurs.

  • Architecture

Tous les styles architecturaux se côtoient à Singapour.

Singapour est un bijou d’architecture avec une large gamme d’influences et de styles colonial (la ville a été conçue par l’architecte Sir Stamford Raffles en 1822), traditionnel (ex-maisons malaises « kampong », lieux de culte), contemporain (néoclassique, Art déco, brutaliste) et post-moderne. Le patrimoine architectural de Singapour a fait l’objet d’un programme de conservation actif avec la restauration des bâtiments historiques souvent adaptés à de nouveaux usages (ex : Musée national de Singapour, ancienne cour suprême). Depuis les années 90, la ville a développé des sites emblématiques pour renforcer son identité, comme le Marina Bay Sands.

  • Quartiers ethniques

Balade dans le quartier coloré de Little India.

Si Singapour est le symbole d’un urbanisme poussé à l’extrême, avec gratte-ciels et quartier des affaires, son visage pluriethnique est moins connu. La population cosmopolite cohabite dans une diversité culturelle, religieuse et gastronomique et dans plusieurs quartiers communautaires (Chinatown, Little India, le quartier malais) ou bien marqués par l’époque coloniale britannique.

Chloé Maingourd  

Photos : C.M. et Shutterstock

 

 

À SAVOIR :
  • Il fait très chaud (+ 30 degrés) et humide à Singapour : les pauses et l’hydratation fréquentes sont donc nécessaires.
    La meilleure période pour s’y rendre ? De mai à septembre, novembre-février étant la saison de la mousson.
  • Nouméa a trois heures d’avance sur Singapour.
  • La cité-Etat compte 5,6 millions d’habitants sur seulement 719 km2 : elle présente l’une des plus fortes densités de population au monde (7 842 habitants/km2).
  • La population est composée à plus de 76 % de Chinois, 13 % de Malais, 9 % d’Indiens.
  • On parle le chinois, le malais (langue nationale), le tamoul mais la langue officielle est l’anglais, ainsi tout le monde peut se comprendre. Il existe aussi un créole, le
    « Singlish » mélange de malais, chinois et anglais.
  • Singapour est l’une des villes les plus chères au monde, sensiblement identique à Paris ou Nouméa. Attention aux soins de santé, extrêmement élevés. Une couverture est essentielle pour voyager.
  • La monnaie est le dollar singapourien (1 SGD vaut environ 83 francs).
  • Singapour est une ville très propre.
    Le chewing-gum y est interdit, il est illégal de ne pas tirer la chasse d’eau dans les toilettes publiques, de jeter des détritus sur la voie publique sous peine de lourde amende. On ne peut pas boire ou manger dans les transports.
  • Les cigarettes électroniques y sont interdites et on ne peut pas fumer n’importe où.
  • Singapour est une république au pouvoir autoritaire. La peine de mort y est exercée, par pendaison. La presse est sous contrôle. La vidéosurveillance est omniprésente.Un service national militaire de deux ans est imposé, plus quinze jours tous les ans.

 

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market