[DOSSIER] La Calédonie industrielle en chiffres

L’industrie calédonienne ne se résume pas qu’à l’extraction et au nickel. Loin des sites miniers, les entreprises du territoire évoluent dans des domaines très variés : l’alimentation, les biens de consommation, le textile, l’impression, le numérique, l’énergie ou encore l’artisanat d’art.

Elles font les biscuits au chocolat, des lentilles de contact ou des tubes de PVC.

Situées un peu partout dans les trois provinces, les entreprises de l’industrie calédonienne produisent localement, fournissent des services et embauchent. Zoom sur ce secteur important de l’économie en quelques chiffres.

La Semaine de l’industrie, organisée du 12 au 26 août par la Fédération des industries de Nouvelle-Calédonie (Finc), est l’occasion de se pencher sur le premier employeur du secteur privé.

Selon les données de la Finc, l’industrie représente près de 14 000 salariés. En 2020, les trois secteurs les plus importants (industrie sidérurgique, énergétique et de transformation) représentaient 15 % du PIB calédonien.

 

 Photo et infographies B.B.

Dans notre dossier

En Nouvelle-Calédonie, il faut « localiser » l’industrie
Au moment où l’industrie calédonienne ouvre ses portes, comment se portent les entreprises qui la composent ? La Fédération des industries de Nouvelle-Calédonie (Finc) mise sur leurs atouts Lpour relancer l’économie.

Leur brasserie artisanale met toutes les saveurs en bouteille
L’équipe de Neocallitropsis brasse des bières artisanales depuis 2017. Elle participe pour la troisième année à la semaine de l’industrie.

Ils subliment les arômes du café depuis un siècle
L’an dernier, Café Royal Pacifique a fêté ses cent ans d’existence. L’entreprise de torréfaction, qui participe depuis deux ans à la Semaine de l’industrie, souhaite partager ce savoir-faire.

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market