Wallis dévoile ses spots de glisse

Après une première édition 100 % locale, la Aircalin Manatai Wallis et Futuna Cup 2022 revient cette année, du 12 au 19 août avec une dimension régionale, pour trois jours de compétition. Des riders amateurs du fenua, de Nouvelle-Calédonie et d’Australie navigueront avec des cadors de la glisse. Du fun en perspective !

Dix-huit mois de préparation, plus de 200 compétiteurs attendus toutes disciplines confondues (va’a, natation, kitesurf, windsurf, wingfoil, voile), trois plans d’eau (un dans chaque district) pour accueillir courses, démonstrations freestyle et tour de l’île pour les plus expérimentés, 45 bénévoles avant tout des jeunes locaux… La Manatai Cup 2022 est l’événement sportif de l’année à Wallis-et-Futuna. « À l’organisation, nous sommes tous des bénévoles et passionnés de 30 à 40 ans. Aidés par des professionnels et des partenaires habitués des événements nautiques d’envergure internationale comme l’ANG (Asptt Nouméa Glisse), nous voulons divertir les jeunes, la population et créer une dynamique autour des activités nautiques, pour donner envie d’aller dans l’eau et montrer qu’on peut faire plein de choses à Wallis », indique Benjamin Negraz de l’association Wallis Kite Academy, qui a ouvert une école de kite (surf et foil) pour développer la pratique chez les 8-10 ans.

« SPOTS VIERGES »

Faire venir des riders pros pour un événement autour de la glisse a « toujours été un rêve » pour Benjamin Negraz, amoureux de Wallis depuis l’âge de 12 ans et adepte du « fia mauli » (vouloir vivre). Aux côtés de 100 à 140 rameurs locaux, dont 18 à bord de pirogues traditionnelles qui renoueront avec leur passé de navigateurs lors de la régate à l’extérieur du lagon, 30 à 40 nageurs du fenua Wallis, 31 riders en kite, wind et wing dont 21 de la délégation calédonienne qui fileront sur des « spots vierges offrant de belles balades dans un lagon abordable ». Présents également, 10 voileux en catamaran, et 6 enfants en laser ou optimiste. La Manatai Cup reçoit du beau monde !

DES SPORTIFS DU CIRCUIT MONDIAL

Parmi les professionnels, on verra l’Australien Ruben Stuart, pro du kitesurf à 14 ans, venu avec la délégation calédonienne et trois autres compatriotes, Tom Hébert, double vice-champion du monde de kite, Philippe Bru, l’organisateur de la plus grande compétition de windsurf au monde, les célèbres défis wind de Gruissan (sud de la France), Sarah Hébert, championne de wind, Titoutan Galea, double champion du monde, Orane Ceris, révélation 2022. « C’est inhabituel, mais tous les participants vont naviguer ensemble. On avait envie d’un concept qui nous soit propre, regroupant convivialité et découverte », ajoute Benjamin Negraz.

« UNE BELLE OPPORTUNITÉ »

Cet aspect découverte de l’île par la mer a attisé la curiosité des Calédoniens, amateurs de glisse. À l’image de Loic Daccord (kitefoil) : « On nous a bien mis l’eau à la bouche pour découvrir l’île de manière exceptionnelle. La première compétition est samedi, ce sera l’occasion de reprendre du service et jauger son niveau avec des pros ». Pour Moea Rouault (wingfoil) : « Ça fait deux ans que j’en fais ; alors c’est une belle opportunité, parce qu’apparemment il y a des spots de malade pour pratiquer notre discipline. En plus, je vais découvrir Wallis ». Même la présidente de l’ANG s’impatiente de pouvoir glisser sur le plan d’eau du fenua Wallis : « Mon rêve est de foiler sur ce lagon magnifique, en compagnie des cadors de la discipline. » « J’espère pouvoir utiliser mon wingfoil sur les journées récréatives », confie Stéphane Bouquillard. Tout le monde ‒ coutumiers, habitants, acteurs publics et privés de l’île ‒ s’est mobilisé pour faire de la Aircalin Manatai Cup 2022, un rendez-vous sportif régional qui en mettra plein la vue.

Marie-Hélène Merlini

Suivre l’événement : profil FB Manatai WF

 

© Nihiuna photo

Il y a 8 km à parcourir par jour de compétition. À Wallis, les alizés sont présents de juin à octobre. Les spots sont toujours exposés au vent. Même faible, il convient pour naviguer. L’eau est à 28-30° toute l’année. 32 Calédoniens composent la délégation, dont le groupe Tok (jazz) pour trois soirées de concerts, le DJ Kan3z (tropical remix) pour la soirée de clôture, deux dronistes, un monteur, une réalisatrice et une professionnelle en événementiel pour les animations des enfants.

 

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market