Une ambiance encore plus familiale

Le 33e marathon international de Nouvelle-Calédonie partira ce dimanche de l’hippodrome Henry-Milliard à Nouméa. Pour accompagner l’événement, qui attire toujours autant de coureurs étrangers, l’organisation a décidé de mettre sur pied des courses pour toute la famille.

 

Pour cette 33e édition du marathon international, l’organisation attend près de 150 coureurs. Les athlètes devront parcourir 42,195 km sur un nouveau tracé, avec moins de côtes. Ils partiront à 7 h de l’hippodrome pour rejoindre l’Anse-Vata, direction la Côte-Blanche, la voie de dégagement avec demi-tour au rond-point de Prony avant Ouémo. Ils repartiront dans l’autre sens jusqu’au MV Lounge, avant de terminer à l’hippodrome. « C’est le tracé de l’ancien marathon, il est plus rapide et les chronos pourraient bien tomber », indique Bruno Dumet, le responsable de l’épreuve. Le temps record étant de 2h16’56’’ établi par un Kenyan en 1997.

Les favoris

sont étrangers

Si les Calédoniens, Ludovic Lanceleur en tête (3e l’an passé), vont faire leur maximum pour terminer parmi les meilleurs, les favoris restent japonais, australiens ou néo-zélandais. Il y aura du beau monde au départ puisqu’il faudra notamment compter sur le Kenyan éric Wainaina, qui avait terminé deuxième au JO de Sydney, les Japonais Yamashita et Yamaguski ou encore l’Australien Anthony Farrugia et le Belge Johan Van Hool (4e du marathon en 2014). Chez les féminines, ce sera là aussi , venues pour la victoire.

Les autres courses

L’organisation a voulu placer cette journée sous le signe de la famille. Pendant que les 150 meilleurs athlètes feront le marathon, l’organisation alignera plus de 400 personnes sur le semi-marathon qui se déroulera en même temps. Un cran encore en dessous, un 10 km partira un quart d’heure après, à 7 h 15, suivi d’un 5 km miniraid sur les sentiers du Ouen Toro dès 8 h 00. Enfin, une course pour les enfants (âgés entre 8 et 13 ans) se déroulera à partir de 10 h 30. « Nous voulons que ce dimanche toute la famille se retrouve sur le site et à chacun sa course », conclut Bruno Dumet.

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market