Un Tahitien remporte le Tour

Pour la première fois de l’histoire du Tour de Nouvelle-Calédonie, un Tahitien sort vainqueur de cette 45e édition. À 24 ans, Taruia Krainer, membre de l’équipe amateurs Vendée U et maillot jaune jusqu’au bout, compte bien profiter de ce résultat pour se rapprocher d’une équipe professionnelle.

DNC : Quel est votre sentiment après votre victoire ?

Taruia Krainer : C’est une grande fierté de remporter ce Tour de Nouvelle-Calédonie pour moi et mon pays. Après une saison fatigante, je visais ici la victoire d’étape et je termine en jaune. Que du bonheur, être le premier Tahitien, c’est une énorme performance. J’espère que cela va donner des idées aux jeunes coureurs tahitiens. Je dédie cette victoire à ma grand-mère, Marie-Claire, qui a fait un AVC et à qui je pense très fort.

DNC : C’était votre première participation, que retenez-vous de ce tour cycliste ?

Taruia Krainer : C’est une épreuve difficile où la victoire se mérite. La mine reste un moment difficile où j’ai personnellement vu filer les secondes sur le premier. Mais j’ai eu de très bons moments, comme ma victoire dans la quatrième étape et la bagarre pour le maillot jaune dans la huitième. Maillot qu’il a fallu conserver jusqu’au bout.

DNC : La victoire a-t-elle été facile ?

Taruia Krainer : Au contraire, le tour cela se gère. Même si j’étais en jambes, il a fallu que l’équipe contrôle la course, une équipe OPT soudée. Je remercie mes équipiers, Jean-Marie Gouret, Jérémy Fialip, Benjamin Masson et Gaël Le Bellec, d’avoir fait le boulot. Ils ont roulé du début à la fin pour me protéger, cette victoire c’est vraiment un travail collectif. On a contrôlé la course parce que c’est comme ça qu’on gagne.

DNC : Comment voyez-vous l’avenir ?

Taruia Krainer : Avec le Tour de Nouvelle- Calédonie, je termine ma saison qui est de loin la meilleure. Je suis en progression et je vois plus sereinement l’avenir. Place maintenant à la détente avant d’enchaîner sur ma saison 2016 qui, j’espère, sera bonne avec toujours l’objectif d’intégrer une formation professionnelle. J’ai pu prouver que je pouvais tenir sur une épreuve longue et cela devrait pencher en ma faveur.

Propos recueillis par C.S. 

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market