Nouméa : capitale de la voile

Le coup d’envoi de la 6e Groupama Race sera donné le 17 juin. Pendant deux à cinq jours, 24 monocoques et multicoques tourneront autour d’un joyau du Pacifique : la Nouvelle-Calédonie et son lagon. Deux titres sont en jeu : le temps réel, qui sacrera le premier bateau à passer la ligne d’arrivée, et le temps compensé, qui récompensera le meilleur équipage. Dans ce classement, les marins calédoniens peuvent l’emporter face aux bolides étrangers !

Cammas au départ

Figaro, Rhum, Jacques-Vabre, Jules-Verne, Volvo Ocean Race : à l’exception du Vendée Globe et de la Coupe de l’America, Franck Cammas a tout gagné. À 45 ans, le marin français le plus titré et le plus talentueux de sa génération est de retour sur le lagon, à bord de Miss Scarlet, un TP 52 néo-zélandais. Passant aisément d’un monocoque à un multicoque, du solitaire à l’équipage, du tour du monde au parcours olympique, celui qu’on surnomme le « Mozart de la voile » sera pour la deuxième fois au départ de la Groupama Race, une course qu’il « adore ».

Ils arrivent

39 bateaux convergent vers Port Moselle. Dès le 6 juin, ils seront tous à quai, au ponton visiteurs, devant le Bout du monde. Trente quatre d’entre eux participent à des régates au départ de Sydney et d’Auckland. Le reste navigue en croisière depuis Brisbane ou Melbourne. Ainsi la Ponant Sydney-Nouméa Yacht Race souffle comme un vent de renouveau sur la capitale économique australienne. La dernière régate hauturière en provenance de Sydney datait de 1991 !

Depuis la création de la Groupama Race, en 2008, les organisateurs travaillent pour que le tour de Nouvelle-Calédonie à la voile intègre le calendrier des courses régionales. C’est chose faite pour cette 6e édition, qui compte un record de participation de bateaux étrangers !

Sécurité, sécurité !

Pour les organisateurs comme les marins, la priorité est et reste la sécurité. En plus des régates qualificatives, de l’obligation pour un tiers de l’équipage d’avoir suivi une formation de survie en mer (diplômante et reconnue internationalement), du port du gilet obligatoire en permanence, … les marins calédoniens engagés ont dû se jeter à l’eau. Ce week-end, alors que le vent soufflait à près de 20 nœuds, un exercice d’homme à la mer a été organisé par le Cercle nautique calédonien avec le soutien de la SNSM. L’objectif, répéter des manœuvres à pleine vitesse, pour récupérer le coéquipier qui serait tombé à l’eau. Chaque manœuvre a été filmée par l’organisation, puis commentée et analysée avec chaque équipage.

Les femmes à l‘honneur

Jamais une édition de la Groupama Race n’aura été si féminine. L’Allemande Sibby Ilzhofer sera aux commandes de Dare Devil, un prétendant à la victoire chez les monocoques. Un équipage composé de plusieurs nationalités (australienne, canadienne, néo-zélandaise et française) se retrouve à bord du trimaran Ave Gitana. Tandis que les Calédoniennes de Dove-Défi des filles vont à coup sûr réaliser une très belle course, avec à leur bord la célèbre « aventurière », Lisa Blair.

Artisans, commerçants, prestataires touristiques …

Tous vous donnent rendez-vous Baie de la Moselle, devant le restaurant le Bout du Monde où des concerts sont prévus quasiment tous les soirs. Du mercredi 6 au samedi 9 juin, du jeudi 14 au vendredi 17 juin : une dizaine de stands proposeront artisanat et spécialiste locales ! Un marché comme vous l’aviez rêvé !

Le départ sera donné le 17 juin à 10h30, au Rocher à la Voile entre la Baie-des-Citrons et l’Anse-Vata. Il sera également à suivre en live sur le Facebook de NC1ère.

La présence de 39 bateaux correspond à la venue de plus de 400 marins sur le territoire.

Max Duthilleul

 

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market