Nidification interrompue dans le lagon Sud

Une catastrophe de plus en raison de l’inconscience des humains. Le 7 janvier, les gardes nature de la province Sud ont découvert que plus d’un millier d’œufs de Sternes de Dougall avait été abandonné – et de fait détruit – à l’îlot Ua.
Sur place, des traces de débarquement et des coins feu, au milieu des colonies pourtant placées sous la protection de mâts de signalisation marquant l’interdiction temporaire de débarquer.

« C’est le lourd tribut payé à l’égoïsme et l’irresponsabilité de quelques vandales du lagon sans scrupules », a réagi la Société calédonienne d’ornithologie (SCO) qui souligne que les îlots Iéroué et Ndo, également identifiés parmi les 20 sites majeurs de ponte, seraient aussi concernés par des perturbations.

La saison de reproduction des sternes n’est pas encore terminée et il est à espérer qu’elle n’est pas totalement compromise. La SCO rappelle que la nidification des sternes ne dure que quelques semaines et qu’il suffit de se tenir à distance, en respectant les signalisations et les zones de protection, pour leur assurer la quiétude nécessaire à leur reproduction. Le moindre dérangement peut en effet être fatal à la reproduction.

Elle invite enfin les témoins de ces perturbations à communiquer auprès des services provinciaux afin que des poursuites puissent être initiées. Pour l’instant, les auteurs de ces dégradations n’ont pas été identifiés. Une sanction de 90 000 francs est prévue par le Code de l’environnement en cas de perturbation intentionnelle d’espèces protégées.

C.M.

©province Sud

 

 

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market