Le gratin mondial à l’Anse-Vata

Pour la deuxième année consécutive, les meilleurs riders du globe se retrouveront dès samedi sur le spot de l’Anse-Vata pour participer au Grand Prix Château Royal et à la Airwaves Nouméa Dream Cup.

Si la Airwaves, dernière manche de la Coupe du monde de windsurf slalom, sacre le champion du monde à Nouméa, tous les riders se retrouveront sur l’eau, dès samedi, pour « tâter » du spot de l’Anse-Vata. Ils navigueront au milieu des Calédoniens dans le Grand Prix Château Royal. « Cette épreuve, qui clôture le championnat Orangina, permet aux véliplanchistes locaux de se mesurer aux meilleurs mondiaux qui seront là pour effectuer les derniers réglages en vue de la Airwaves Nouméa Dream Cup qui débute mardi », explique Mika Calmels, le conseiller technique du comité organisateur de l’ANG (ASPTT Nouméa Glisse). Petite nouveauté, le Grand Prix Château Royal, qui se déroule les 21, 22 et 23 novembre, accueille cette année une journée longue distance le samedi afin de « permettre aux internationaux de découvrir notre lagon et d’en profiter un max ».

Plus de compétiteurs à l’Airwaves

Une fois le spot de l’Anse-Vata assimilé, les compétiteurs du championnat du monde de slalom se retrouveront de mardi et à dimanche sur l’Anse-Vata pour en découdre dans les manches de la Airwaves. 64 riders et une vingtaine de filles participeront cette année aux différentes manches. « Le titre va se jouer comme l’année dernière dans un mouchoir de poche, il avait fallu attendre les dernières courses pour voir le Français Antoine Albeau l’emporter », indique Mika Calmels. Antoine Albeau, qui se battra cette année encore pour le titre, son 23e en PWA. Deuxième au classement du championnat, il devra se bagarrer contre l’Italien Matteo Iachino, actuel leader, et le troisième, son compatriote Pierre Mortefon. Côté calédonien, ils seront cette année 24 à participer à cette dernière manche du championnat du monde. Il faudra notamment compter sur Fred Morin, Robert Teriitehau, Nicolas Goyard, à la fois champion de France, d’Europe et du monde jeunes cette année, et sur Basile Jacquin, 3e au championnat du monde jeunes et vice-champion de France.

Bataille serrée chez les filles

Cette année, c’est la Néerlandaise Sarah Quita Offringa et championne du monde de freestyle en titre qui arrive à la place de leader à Nouméa. Juste derrière elle, les Turques Lena Erdil et Cagla Kubat seront en embuscade avec la Française Delphine Cousin qui tentera de conserver sa couronne. La bagarre fera rage entre ces demoiselles qui ont les dents longues et qui, pour certaines, sont arrivées il y a déjà quelques semaines en Calédonie pour apprivoiser au mieux le sport de l’Anse- Vata. Du côté des Calédoniennes, elles seront quatre à faire partie de la compétition : Lilou Granier, Océane Lescadieu, Delphine Ripert et Stéphane Bouquillard. Une dernière manche qui promet !

C.S

——————————————-
UN VILLAGE SUR L’ANSE-VATA

Comme l’année dernière un village Airwaves sera mis en place sur l’Anse- Vata pour accueillir le public durant la compétition. D’une superficie de 3 500 m2, de nombreux stands sur le thème de la glisse, de la mer et de l’environnement seront installés. Des animations sur terre comme sur l’eau pour les visiteurs qui pourront également s’essayer à la planche à voile ou au stand up paddle.

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market