La vaccination accessible dès 12 ans

La vaccination contre le Covid-19 est désormais ouverte à toutes les personnes de plus de 12 ans. L’objectif est d’étendre la couverture vaccinale de la population.

Mardi, le gouvernement a décidé d’étendre la campagne aux adolescents de 12 à 15 ans. Cette décision n’est pas une surprise puisqu’elle a déjà été actée en Métropole où elle sera possible à compter du 15 juin.

Il s’agit, localement, d’étendre un maximum la couverture vaccinale de la population dans la perspective de la réouverture des frontières. L’exécutif s’appuie aussi sur l’avis favorable de la Haute Autorité de santé (HAS) concernant la vaccination de cette tranche d’âge avec le vaccin Pfizer-BioNTech, seul utilisé à ce jour. Le vaccin a bénéficié d’une extension d’autorisation de mise sur le marché pour les 12-15 ans, validée par l’Agence européenne du médicament. Les études ont montré une efficacité de 100 % chez les adolescents contre les formes symptomatiques de la maladie.

La HAS met en avant la protection contre les formes sévères qui peuvent aussi survenir chez les adolescents, en particulier ceux qui présentent des comorbidités, la protection des personnes vulnérables de l’entourage et la participation à l’immunité de la population.

Rappelons que la vaccination n’est pas obligatoire. Les mineurs doivent être accompagnés d’un parent ou d’un représentant légal ou présenter un accord de consentement signé par au moins un des parents. Comme les adultes, les adolescents souffrant d’allergies doivent prendre rendez-vous au centre du Médipôle.

La décision est contestée par les « vaccino-prudents » ou sceptiques. ReinfoCiovid NC avait ainsi fait connaître sa position sur le sujet. Le réseau estime qu’il n’y a pas suffisamment de recul et que les enfants sont aussi pris pour des « cobayes ».


Passeport vaccinal

La Nouvelle-Calédonie devrait intégrer au 1er juillet le dispositif du passeport vaccinal européen permettant de voyager librement au sein de l’Union européenne. Un arrêté du gouvernement doit être pris la semaine prochaine. Les Calédoniens pourront bénéficier d’une telle attestation. Reste que pour l’instant nos déplacements sont encore soumis aux motifs impérieux ! On prend quand même les devants…


Négociations pour la bulle

On n’y croyait plus vraiment. Pourtant le gouvernement indique que des discussions sont bien en cours avec les consulats australien et néo-zélandais sur l’éventualité d’une intégration dans la bulle sanitaire trans-Tasman. Il s’agit de démontrer l’efficacité de nos structures, de nos protocoles et de la campagne vaccinale. Les autorités évoquent cette opportunité pour le premier semestre 2022. Des discussions vont également être menées avec le Vanuatu par le biais de la Communauté du Pacifique.

C.M.

©Shutterstock

 

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market