La troisième semaine de quarantaine supprimée

Le haut-commissariat et le gouvernement ont pris un arrêté venant annuler la troisième semaine de quarantaine en confinement strict à domicile. Une mesure qui avait été mise en œuvre le 5 mai, au plus fort de la crise dans les pays d’où provenaient nos rapatriés. Les vols Aircalin arrivant à Tontouta sont par ailleurs autorisés à retrouver leurs capacités standard, les mesures de distanciation à bord sont supprimées.
Il a enfin été décidé de dispenser de confinement les relèves d’équipage maritime au même titre que le personnel navigant de cabine ou les professionnels de santé accompagnant les Evasan. Ils sont soumis à une auto-surveillance et un test de dépistage tous les 14 jours.

La quarantaine contestée

Comme cela a été le cas en Polynésie française, une résidente rapatriée a contesté en justice la quarantaine obligatoire au motif qu’elle serait une atteinte aux libertés individuelles, ont rapporté Les Nouvelles calédoniennes. Sa requête a été rejetée par le tribunal administratif au nom de l’intérêt public. Un appel pourrait être formulé, selon nos confrères. On sait que nos responsables politiques ont demandé une évolution de la loi nationale régissant les mesures de quarantaine pour garantir le dispositif actuel d’entrée sur le territoire. Le texte laisse, en effet, le choix entre la quarantaine à l’hôtel ou à domicile, ce qui n’est pas le souhait des autorités locales.

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market