La Airwaves confirmée !

Que de soulagement dans le monde de la glisse et du sport en général ! Après avoir été annulée et reportée faute de budget suffisant, la Airwaves Noumea Dream Cup, la dernière manche de la Coupe du monde de windsurf, aura bien lieu cette année. Une information exclusive DNC.

Il y a un mois de cela, l’ANG (ASPTT Nouméa glisse), indiquait que la Airwaves Noumea Dream Cup ne pourrait avoir lieu, faute de budget nécessaire, et que l’évènement serait reporté à 2016. « C’était sans compter sur le soutien de nos partenaires publics et privés, des compétiteurs et des bénévoles de l’association qui ont tout mis en œuvre pour que cette compétition ait lieu cette année. Des élus sont même allés au charbon pour défendre notre cause. Nous avons donc bouclé le budget et nous confirmons que la deuxième édition de la Airwaves Noumea Dream Cup, dernière manche de la Coupe du monde de funboard,  aura bien lieu du 24 au 29 novembre sur le spot de l’Anse-Vata », indique Mika Calmels, membre de l’organisation à l’ANG.

Mieux que l’année dernière

Côté compétition, la Airwaves marque la dernière manche du championnat du monde de windsurf catégorie slalom et sacre donc son champion du monde. « Côté concurrents, on espère qu’il y aura cette année encore plus de compétiteurs du tour mondial. Les concurrents de l’année dernière nous ont fait une énorme pub sur le circuit international. On peut déjà avancer avec certitude qu’il y aura les 30 meilleurs mondiaux chez les hommes et les 10 meilleures chez les filles. On pourra également compter sur la présence d’une quinzaine de Calédoniens », confirme Mika Calmels. Comme l’an passé, l’organisation mettra en place un village glisse sur l’Anse-Vata de 1 000 m2 durant une semaine « On retrouvera les partenaires et les stands de l’année dernière, mais il y aura aussi des nouveautés. Nous ne les dévoilerons qu’au dernier moment pour garder l’effet de surprise, indique Stéphane Bouquillard, du service communication de l’ANG, nous aurons toujours à cœur de développer sur le village les thèmes qui nous sont chers comme l’environnement, la culture et la santé. » Deux soirées viendront accompagner l’évènement (Bodega et l’Endroit) et un after après la remise des prix.

Des retombées importantes

La Airwaves Nouméa Dream Cup est un évènement international aux retombées certaines pour la Calédonie. Cette compétition, qui attire tous les regards de  la planète windsurf, a permis l’année dernière d’injecter directement plus de 100 millions de francs dans l’économie locale. Plus de 40 millions ont été dépensés pendant l’évènement sur le village, 11 millions dans l’équipement, 22 millions dans le tourisme ou encore 5 millions dans la culture. Cette année, une équipe média de sept personnes réalisera des lives pendant les compétitions et fera des reportages pendant toute la durée de l’évènement. Des images qui seront diffusées dans le monde entier. L’année dernière, 500 000 pages Internet du site de l’ANG ont été visionnées en 7 jours et 40 000 vues ont été enregistrées à chaque live. Forte de son succès de la première édition, la Airwaves attirera sans nul doute encore plus de monde cette année, 1 000 personnes par jour ont été comptabilisées sur le site en 2014.

Rendez-vous fin novembre…

 

L’interview de Johnny Lasiman, président de l’ANG.

20 SPORT airwaves johnny

DNC : La Airwaves est confirmée, une très bonne nouvelle pour le monde de la glisse calédonien ? 

Johnny Lasiman : C’est une très grande satisfaction pour l’ANG, ses partenaires et pour les riders, qu’ils soient professionnels ou amateurs. En effet, grâce à une mobilisation générale et un soutien sans faille de ses partenaires, l’ANG a pu clôturer le budget nécessaire à la 2e édition de la Airwaves. Je voudrais donc remercier tous les contributeurs, ils se reconnaîtront. Nous sommes vraiment déterminés à pérenniser cet événement et inscrire ainsi la Nouvelle-Calédonie comme une étape incontournable qui  mettra tous ses atouts en lumière pour le plus grand plaisir des Calédoniens.

DNC : Toute l’équipe de l’ANG est donc de nouveau à l’ouvrage ?

Johnny Lasiman : C’est en effet un grand challenge qui attend l’équipe de bénévoles de l’ANG pour la deuxième édition. Au regard de ce que nous avons mis en œuvre l’an dernier, nous aurons besoin d’une soixantaine de bénévoles pour accueillir les professionnels mais aussi le public calédonien.

DNC : Justement comment devenir bénévoles ? Faut-il avoir des compétences particulières ?

Johnny Lasiman : Nous accueillons toutes les bonnes volontés en sachant que la principale contrainte est de pouvoir se rendre disponible pendant une semaine bien qu’il soit possible de venir renforcer les équipes pendant le week-end. Nos besoins sont divers, aide logistique, informaticiens, techniciens des télécommunications, infirmiers, danseurs, etc.

Pour postuler et devenir bénévole, il suffit de compléter le formulaire en ligne sur notre site www.airwaves-noumeadreamcup.nc et je me charge, en personne, de prendre en compte la demande en renvoyant un mail avant de les solliciter pour quelques réunions et regroupements. Nous recherchons également des artistes pour se produire tout au long de l’événement sur la scène qui se situe au cœur du village de la Airwaves !  

 

 

 

 

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market