Journée Mondiale Sans tabac

«  L’âge de la première cigarette est passé de 14 à 11 ans »

à l’occasion de la Journée mondiale sans tabac le 31 mai, l’Agence sanitaire et sociale de Nouvelle-Calédonie lance une campagne à destination des parents.  Des documents leur seront spécialement destinés et des animations programmés jusqu’à fin juin.

Pour la 6e année, les partenaires calédoniens se mobilisent pour la Journée mondiale sans tabac. Provinces, vice-rectorat, professionnels, associations ou encore CTOS et Ligue contre le cancer se sont regroupés pour mener de front avec l’Agence sanitaire et sociale une campagne sans tabac. « En Nouvelle-Calédonie, nous allons chercher à ancrer sur la durée des messages d’information sur le tabagisme. Cette campagne cible cette année les parents, avec l’édition d’une brochure qui leur est spécialement destinée et les professionnels de santé avec un guide pratique à leur attention », indique Patrice Hoarau, le responsable du programme addictologie à l’Agence sanitaire et sociale.

Les jeunes, une cible directe 

Les jeunes sont doublement concernés par la consommation de tabac d’une part parce qu’ils sont la cible des industriels du tabac et d’autre part parce qu’ils subissent pleinement les conséquences des consommations. Les chiffres annoncés par les services sanitaires sont éloquents : en 10 ans, l’âge de la première cigarette est passé de 14 à 11 ans. 44,3 % des collégiens et 71,7 % des lycéens ont déjà fumé. Devant ce constat, la prévention du tabagisme chez les jeunes est devenue l’une des priorités des pouvoirs publics qui interdisent notamment la vente de cigarettes aux mineurs, augmentent les prix ou dénoncent le marketing industriel.

Une campagne multidirectionnelle

Les jeunes fument de plus en plus tôt et c’est donc aux parents et aux professionnels de santé que revient le rôle de prévention. Mais la période de l’adolescence est souvent compliquée en termes de dialogue avec les parents et partant de ce constat, l’Agence sanitaire et sociale a décidé cette année de distribuer deux brochures. La première permet aux parents de trouver les ressources pour entreprendre une démarche d’arrêter de fumer et la seconde permet aux professionnels de santé d’aborder avec leurs patients la question du tabagisme chez les jeunes.

Ancrer un message

Si cette campagne a pour objectif d’ancrer sur la durée des messages d’information, des initiatives permettront de rendre davantage visible la Journée mondiale sans tabac. Ainsi, des animations vont s’étaler jusqu’au 26 juin dans des classes de collégiens et lycéens. Des ateliers sont prévus le 30 mai à la fête de la maison de quartier de Val-Suzon, au sein de services du gouvernement, à la foire de l’île des Pins en juin. Enfin, des actions de prévention seront données dans le Nord au sein des CMS.  

Renseignements supplémentaires : 25 50 61

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market