Hienghène manque à nouveau le coche en Coupe de France

Parfois, l’histoire se répète cruellement. Alors que Hienghène Sports participait, le week-end dernier, au septième tour de la Coupe de France pour la troisième fois de sa jeune histoire, le club de la côte Est, créé en 1997, a encore une fois chuté, malgré une belle bataille. Vainqueur de la Coupe de Calédonie le mois dernier face à Lössi, champion d’Océanie et de Calédonie devant Magenta à chaque fois, Hienghène a encore une fois manqué l’occasion de briller loin de ses bases. Et après Poissy en 2013 et Épernay en 2015, les hommes de Félix Tagawa ont buté sur

l’AS Pierrots Vauban, club de National 3 (cinquième division) sur une pelouse de la banlieue de Strasbourg. Une défaite de trois buts à un qui va laisser un goût amer, mais bien différent de celui à Épernay, lors du défaite émaillée d’erreurs d’arbitrage. Ici, c’est bien Hienghène qui a craqué.

Rendez-vous au Qatar

D’abord en fin de première mi-temps lors de l’ouverture du score alsacien. Grâce à Jo Athalé, au retour des vestiaires, les Calédoniens sont revenus dans le match. Mais tout s’est écroulé en quelques secondes, à cinq minutes de la fin, avec deux buts de Vauban. Cruel, au regard de la qualité de l’effectif de Hienghène. Avec Bertrand Kaï, Rocky Nyikeine ou Cédric Sansot, l’équipe avait les faveurs des pronostics. Mais le sport, et le football en particulier, n’est pas une science exacte… Désormais, Hienghène peut se tourner vers un autre défi de taille : le Mondial des clubs, qui se déroulera au Qatar en décembre. Et cette fois, le club de la côte Est est loin d’être favori.

A.B.

©Noëlle Hausser / Ligue du Grand Est 

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market