En octobre, deux Tours en un

La Covid-19 a eu raison du Tour de Nouvelle-Calédonie, mais le comité cycliste a décidé de maintenir Au Tour d’Elles, le Tour féminin du 11 au 17 octobre avec, en parallèle, le premier Cyclo Tour du Caillou pour les messieurs. Voici ce qu’il faut savoir sur ce double événement.

Un mini-Tour

Première chose qui saute aux yeux quand on voit le parcours proposé, c’est sa taille. Un prologue et six étapes, contre une dizaine sur un Tour Air France classique. En tout, 314 kilomètres seront parcourus par le peloton féminin, 456 par les messieurs. Mais surtout, seule la côte Ouest de la province Sud est concernée par le passage des coureurs. Pour cette année, les organisateurs sont allés au plus simple. « On n’a eu les autorisations qu’au mois de juillet, explique Tommy Vanoudendycke, président du comité cycliste. Donc, c’était difficile d’organiser un Tour complet avec un vrai passage dans le Nord pour cette année. Pour des raisons financières et logistiques, on a dû se concentrer sur le Sud. »

Avis aux grimpeurs

Un Tour, ça se gagne en montagne. Après quatre jours entre la promenade Pierre- Vernier pour le prologue, puis Nondoué, Nessadiou et Poya, sur des étapes sans difficultés particulières, le niveau va monter d’un cran dès l’étape 4, entre La Foa et Farino : 75 kilomètres pour les messieurs, 43 pour les dames qui se terminent en haut du col de Farino. Les coureurs devront vite se remettre puisque le lendemain, c’est l’étape de la mine, à Tontouta, qui les attend, avant un final au Mont-Dore et les passages des cols de Mouirange et des Deux-Tétons. Un classique qui fait toujours son effet sur les mollets.

L’esprit Au Tour d’Elles, aussi pour les garçons C’est le socle de ce double rendez-vous. La recette qui a fait le succès d’Au Tour d’Elles est conservée, mais avec l’ajout du premier Cyclo Tour du Caillou. L’équipe organisatrice, menée notamment par Gérard Salaün, est déjà tournée vers l’édition 2021, mais le comité a choisi d’ajouter un peloton pour les garçons. On retrouve donc le principe du classement général à points des deux côtés, comme c’est le cas depuis la première édition d’Au Tour d’Elles. « Cela permet de ne pas créer des grands écarts tout de suite, explique Tommy Vanoudendycke. Même si les étapes sont chronométrées, il n’y a pas de classement général par temps. »

Chez les filles, il faudra ajouter les classements de la montagne et des points chauds. Chez les messieurs, cinq classements existeront en fonction de la catégorie d’âge, de moins de 23 ans à Master 3 (plus de 60 ans), en passant par l’Open, Master 1 (40-49 ans) et Master 2 (50- 59 ans). À noter que le Cyclo Tour du Caillou pourra se courir en équipe de 4 à 5 coureurs.

Deux Tours pour tous les cyclistes

L’accent est mis sur l’universalité cette année, loin des élites qui bouclent le Tour Air France de Nouvelle-Calédonie habituellement. D’abord avec le principe d’étapes à la carte, comme c’est le cas depuis le début pour Au Tour d’Elles. Un coureur n’est pas obligé de faire l’intégralité du Tour, mais peut choisir ses étapes. En outre, la course ne sera pas ouverte qu’aux licenciés et certaines étapes (les deux premières et la dernière) seront accessibles aux benjamins. Les non-licenciés messieurs pourront également choisir de suivre le parcours féminin, plus court. « L’idée, c’est d’ouvrir au plus grand nombre, commente le président du comité cycliste. Il faut aussi dire que chaque départ d’étape sera neutralisé durant quelques kilomètres pour permettre aux moins aguerris de rouler en peloton en toute sécurité avant le départ réel. »

Les inscriptions se font sur le site inlive.nc, elles sont ouvertes jusqu’au 21 septembre prochain.


LE PARCOURS

Du dimanche 11 octobre au samedi 17 octobre

Prologue : contre-la-montre sur la VDE à Nouméa (6,6 km pour tous)

Étape 1 : Dumbéa Apogoti – Parc Fayard (48 km pour les filles, 65 km pour les garçons).

Étape 2 : Bourail – Deva – Nessadiou – Bourail (57 km, 82 km).

Étape 3 : Bourail – Poya (47 km, 71 km).z Étape 4 : La Foa – Lebris – Farino (43 km,

75 km)

Étape 5 : Boulouparis – Bouraké – Mine Tontouta (54 km, 78 km)

Étape 6 : Mont-Dore, parc de la Coulée – Lac de Yaté – Parc de la Coulée (59 km, 79 km)

A.B.

©A.B. 

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market