À l’affiche au Cinécity en 2022

Après deux années particulièrement compliquées en raison de la crise sanitaire, le Cinécity espère retrouver un fonctionnement à peu près normal.

♦ Spider-Man et James Bond

Sur le podium des productions qui ont rencontré le plus de succès auprès du public en 2021, les deux qui arrivent en tête sont identiques en Métropole et sur le territoire : le dernier volet de la trilogie du super héros Spider-Man : No Way Home, de l’univers Marvel, et James Bond, Mourir peut attendre. Sur la troisième marche : dans l’Hexagone, le film Dune et, au Cinécity, Les Éternels, de Chloé Zao.

♦ Les 10 films attendus

Le long-métrage d’action et fantastique Morbius met en scène le Dr Morbius, joué par Jared Leto qui, atteint d’une rare maladie sanguine, est déterminé à sauver les victimes de cette pathologie, mais son remède se révèle potentiellement plus grave que celle-ci. À venir ensuite Mort sur le Nil, adapté d’une des célèbres enquêtes du détective privé belge, Hercule Poirot, imaginée par Agatha Christie.

Est également annoncé Uncharted, inspiré de la série de jeux vidéo du même nom, l’histoire de Nathan Drake joué par Tom Holland, acteur en vogue de Spider-Man, qui part à la recherche du trésor de Magellan.

Les autres sorties prévues sont des suites : The Batman avec Robert Pattinson, Les Animaux fantastiques 3 : Les secrets de Dumbledore, troisième partie de la saga inspirée de l’œuvre de J.K. Rowling, Top Gun 2 : Maverick, dans lequel Tom Cruise, toujours pilote de chasse, revient trente ans après, Thor 4 : Love and Thunder qui réunit Chris Hemsworth et Nathalie Portman, Black Panther 2 : Wakanda Forever, Avatar 2 de James Cameron et, enfin, Aquaman and the Lost Kingdom avec Jason Momoa et Amber Heard.

♦ Une recette qui fonctionne

La programmation repose cette année sur la même tendance que les précédentes, à savoir les blockbusters, les comédies françaises, les drames, les thrillers et les animations. À noter une part plus large laissée à la VO avec la diffusion de deux films en version originale sous-titrée par jour et aux grands spectacles (ballets, opéras et reprises de Molière).

Les films proposés par l’association Cinéma d’ici et d’ailleurs ainsi que les festivals de La Foa et du Film européen sont maintenus.

♦ Reprise de la production

Le dernier confinement a été difficile pour le cinéma et la crise sanitaire a affecté la distribution pendant deux ans, l’arrêt des productions ayant engendré de nombreux reports de sorties de films. Si une amélioration de la situation se profile, rien ne le garantit, estime le Cinécity.

 

Anne-Claire Pophillat

 

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market