Tous au barrage !

Le départ de la  21e édition de la Gigawatt sera donné ce dimanche du barrage de Yaté. Plus de 1 000 participants sont attendus à cet évènement sportif qui attire de plus en plus de monde chaque année. A vos baskets…

Organisée depuis 1995 par Enercal, la Gigawatt draine chaque année de plus en plus de participants. Qu’ils soient marcheurs ou coureurs, en équipes, seuls, amateurs ou spécialistes des raids sportifs, ils viennent tous mordre la poussière du Sud. Cette année, l’organisation ne propose pas de nouveauté. « Nous préférons conserver ce qui fait le succès de l’événement : offrir aux participants des distances appropriées sur un terrain adapté aux différents niveaux », indique Patrick Ventura, le gérant de Challenge organisation (voir encadré) et coorganisateur de l’épreuve avec Enercal. Quatre distances seront donc proposées, 4 km, 10 km, 20 km et 30 km. La Gigajeunes  (4 km) se court en individuel, elle est ouverte en priorité aux jeunes de 10 à 13 ans. Le départ sera donné à mi-parcours des 10 km et l’arrivée est commune à celle des 10 km. Les 10, 20 et 30 km se courent par équipes de deux personnes : hommes, femmes ou mixte. Le départ se fera comme tous les ans du barrage de Yaté à 8 h.

Une équipe qui gagne

La Gigawatt, c’est une course, un moment de sport à partager qui mobilise toute une équipe : plus de 100 agents Enercal, 20 personnes pour l’équipe médicale et 30 au contrôle. « Faire courir 1 500 personnes sur un même parcours accidenté n’admet aucune erreur. Nous sommes rodés, mais vigilants, affirme Patrick Ventura. C’est sûrement aussi ce qui fait le succès de la Gigawatt au-delà des moyens humains et logistiques engagés par Enercal et de son aspect familial. »

Des favoris

La Gigawatt reste, pour les meilleurs, une course, une compétition. L’an passé, la  paire Nordine Benfodda et Antoine Planes l’avait remportée en parcourant les 30 km en un temps record : 2 h 27 min 27 sec. Les vainqueurs de l’épreuve avaient collé plus de deux minutes à leurs poursuivants, Oswald Cochereau et Sébastien Guesdon. Cette année, en attendant la clôture des inscriptions, ce sont vraisemblablement les mêmes coureurs qui partiront favoris.

C.S

————————————

Accès et navettes

Il est impératif de bien respecter les heures des navettes qui emmènent les participants sur le lieu du départ. Ces navettes conduiront les coureurs au barrage de Yaté à partir du lieu d’arrivée de la course à laquelle ils sont inscrits (là où ils garent leurs véhicules). Pour le 30 km, vous devez garer votre véhicule au Bois du Sud, pour le 20 km, vous devez stationner au marais Kiki et pour le 10 km et le 4 km, vous devez vous garer au pont de la Madeleine. Les dernières navettes partiront à 6h30.

————————————

Remises des prix

Elles auront lieu à l’arrivée des 30 km (Bois du Sud) à partir de 14 h 00. Pour toutes les distances, des t-shirts seront offerts. La remise de deux tee-shirts se fera sur chacune des arrivées sur présentation de votre dossard.

————————————

Challenge organisation  

Créée en 1989, la société Challenge organisation, à l’initiative entre autres du Raid Gauloises en 1991, a depuis développé de nombreuses activités, principalement à caractère événementiel comme des raids sportifs, mais également les sorties 4 x 4 dans le Sud ou à Dumbéa et les randonnées. Avec la Gigawatt, Challenge organisation met notamment sur pied les traditionnels Grands Prix des raids de la province Nord, les trésors du Sud ou encore le Déva Full Moon.

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market