Tourisme : le salon fête ses dix ans

Le Salon du tourisme fêtera ses dix ans, les 2 et 3 juin, au centre culturel Tjibaou. Avec plus de 7 000 visiteurs l’an dernier, l’événement attire les curieux et les chasseurs de bons plans. Pour cet anniversaire, les provinces, qui organisent le salon réservent quelques surprises.

Le tourisme est-il l’avenir de l’économie calédonienne ? Si l’on n’y est pas encore, les acteurs du tourisme y travaillent. Le Salon du tourisme, qui s’adresse plus spécifiquement à la clientèle locale, est chaque année l’occasion de mesurer les progrès du secteur et notamment la diversification et l’amélioration de la qualité des prestations. Pour la quatrième année, le centre culturel Tjibaou accueillera le salon auquel participeront pas moins de 67 exposants.

Les visiteurs trouveront les principaux acteurs qui font tourner l’industrie touristique et notamment les transporteurs, les hôteliers, des prestataires ou encore les offices de tourisme. Le Salon du tourisme est l’occasion de rencontrer les professionnels, mais aussi et surtout de débusquer les bonnes affaires pour ses prochaines vacances. Air Calédonie proposera, par exemple, des vols aller-retour pour les Loyauté et Koné à 13 086 francs (du 25 juin au 7 décembre) et l’île des Pins à 10 086 francs.

Les hôtels ne seront pas en reste. Ils proposeront des réductions, mais également des formules comprenant l’hébergement et le transport à des tarifs réduits pour l’île des Pins et en province Nord. Ce type de package est relativement rare et fait pourtant partie des produits de base utilisés pour développer le tourisme. C’est d’ailleurs ce qui est fait dans le cadre de la stratégie de développement touristique au niveau international.

De nombreuses animations

Si les provinces se sont entendues sur un plan à l’international, ce n’est pas le cas au niveau local, alors que le tourisme local représente pourtant une part très importante du tourisme en Nouvelle-Calédonie, si ce n’est la part la plus importante. Lorsqu’on interroge Martine Lagneau, la vice-présidente de la province Sud, sur les axes de développement du tourisme local, les réponses sont pour le moins évasives. Comme le rappelle Jean-Marc Mocellin, le directeur du GIE Nouvelle-Calédonie tourisme point Sud, le tourisme local est extrêmement important. Faute de chiffres, on ne peut toutefois pas vraiment mesurer son poids, ni les flux entre les provinces qu’il génère, en dehors des chiffres fournis par Aircal et le Betico. Ce sera toute la mission de l’Observatoire du tourisme prévu par les Ateliers du tourisme qui ont permis de définir les contours de la stratégie touristique.

En attendant, le salon sera l’occasion de prendre la température et de profiter des nombreuses animations prévues pendant le week-end. Une scène permettra aux artistes les plus réputés de se produire. Les artisans seront également de la partie et de nombreux jeux seront proposés et notamment sur la page Facebook de l’événement (http://jeu-appli. nc/salon-du-tourisme-2018/). Les visiteurs pourront également profiter du salon pour faire leurs emplettes au marché des femmes rurales. Les organisateurs ont par ailleurs prévu de quoi occuper les enfants et se restaurer entre deux stands.

Le Salon du tourisme se tient le week-end des 2 et 3 juin au centre culturel Tjibaou, de 9 heures à 19 heures le samedi et de 9 heures à 16 heures le dimanche. L’entrée est gratuite.

M.D.

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market