Retraites complémentaires : la polémique

Philippe Germain a mis en garde dernièrement contre les rumeurs qui sévissent sur internet concernant les retraites. L’occasion de s’en prendre à son membre du gouvernement en charge du secteur.

Dans un communiqué, le président du gouvernement, a tenu à mettre en garde les Calédoniens concernant de « fausses nouvelles qui circulent à nouveau sur la toile au sujet de la retraite complémentaire Agirc-Arrco, laissant entendre que je remettrais en cause leur versement. J’appelle les retraités calédoniens à ne pas tomber dans le piège politicien tendu par ce soi-disant groupe de « défense des retraités calédoniens par répartition-protection sociale ».

Agirc-Arrco

Ce communiqué a été l’occasion pour Philippe Germain de critiquer le système Agirc-Arrco et prendre à partie Christopher Gygès, le membre du gouvernement des Républicains calédoniens, en charge des retraites.

Le président du gouvernement a tout d’abord indiqué : « Je m’étonne que personne, en particulier le membre du gouvernement en charge du secteur, ne semble s’émouvoir du fait que chaque année les Calédoniens perdent 20 milliards de francs qu’ils ne retrouveront jamais ! » Philippe Germain rappelant dans son communiqué que « notre régime de retraite Cafat prélève annuellement 32,2 milliards de cotisations pour reverser 32 milliards de pensions à environ 33 300 retraités. En revanche, le régime complémentaire Agirc-Arrco prélève 28 milliards par an de cotisations pour ne reverser que 8 milliards aux retraités calédoniens. Voilà pourquoi les Calédoniens ne perçoivent au total que 9 % des pensions versées par la Cre-Ircafex, alors qu’ils contribuent à hauteur de 32 % de ses ressources. » Et de préciser : « De plus, la fusion entre les régimes complémentaires est en marche. Elle a commencé par les retraites des cadres et doit se poursuivre avec celles des autres salariés et elle s’accompagne d’une augmentation des cotisations, puisque les différents régimes sont déficitaires. »

Philippe Germain considérant qu’il est « plus que temps de revoir ce système aberrant dans l’intérêt des retraités et de la Nouvelle-Calédonie. » C’est pourquoi il appelle à des discussions avec les partenaires sociaux et souhaite que soit engagé « le travail juridique et technique nécessaire à la réforme de ce système injuste que subit la Nouvelle-Calédonie depuis tant d’années ».

La réponse des Républicains calédoniens

Concernant les mots envers Christopher Gygès, les Républicains calédoniens ont tenu à préciser que leur membre avait été pris à partie alors que celui-ci s’opposait à la volonté de Philippe Germain et des indépendantistes de pouvoir gérer localement les fonds des retraites complémentaires. « Christopher Gygès s’est toujours opposé à ce que cette manne soit mise dans les mains des politiques locaux et a réaffirmé que tant qu’il serait membre du gouvernement, il agirait en ce sens. Selon lui, la solidarité nationale garantit le versement à terme de ces retraites et nous protège de toute tentative locale d’utilisation de ces fonds à d’autres ns que le paiement des pensions. »

Les Républicains calédoniens précisant : « Certes, le dispositif peut sans doute être amélioré. Par conséquent, Christopher Gygès avait déjà indiqué qu’il soutiendrait toutes les initiatives des partenaires sociaux pour faire davantage profiter la Nouvelle-Calédonie et les Calédoniens de l’utilisation des réserves de cette caisse. »


Handicap : du nouveau sur le campus

Puisque nous parlons de Christopher Gygès, membre du gouvernement en charge du handicap, celui-ci a remis, mercredi, au président de l’Université de la Nouvelle-Calédonie deux scooters électriques pour l’espace Uni-handicap.

L’UNC accueille chaque année une cinquantaine d’étudiants en situation de handicap et l’espace Uni-handicap favorise leur intégration dans les meilleures conditions possibles en mettant à leur disposition des aménagements matériels et pédagogiques.

En janvier, le GIP handicap et dépendance du gouvernement et l’UNC ont signé une convention afin d’optimiser l’accueil des étudiants et dans le prolongement de cette convention, Christopher Gygès a remis ces véhicules électriques.

C.S

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market