DNC.NC

Livre bleu : de bonnes nouvelles pour la Calédonie

Emmanuel Macron a conclu à l’Élysée, le 28 juin, les Assises des Outre- mer et dévoilé les priorités engageant le gouvernement dans les îles jusqu’à la fin du quinquennat. Il a redit tout son attachement à « l’archipel de France », une puissance mondiale aux nombreuses îles et assuré aimer « chacun des territoires ».

La ministre, Annick Girardin, a annoncé que le budget des Outre-mer serait renforcé. Le fonds exceptionnel d’investissement (FEI) devrait ainsi être abondé de 500 millions d’euros sur le quinquennat pour accompagner des projets locaux et 700 millions devraient être dédiés à la formation des jeunes.

Elle a présenté dans le détail le Livre bleu des Outre-mer regroupant plusieurs dizaines de mesures et outils destinés à améliorer le cadre de vie des ultramarins, à accompagner la transformation des territoires, « des territoires pionniers, d’influence et de rayonnement ». Sur chaque territoire, des feuilles de route seront déclinées rapidement avec une sélection de projets qui pourront être accompagnés par l’État. Ils feront l’objet de contrats entre le gouvernement et les élus.

Plusieurs projets calédoniens ont été retenus : la création d’une unité supplémentaire du RSMA à Bourail (80 places), d’un Institut thérapeutique éducatif et pédagogique (Itep) et d’un Établissement régional d’enseignement adapté (Érea) pour lutter contre la déscolarisation précoce et les difficultés d’accompagnement éducatif de nombreux jeunes placés sous protection judiciaire. La mise en place d’une brigade de protection des familles, à Koné, pour la province Nord recevra également le soutien de l’État. Le choix a été fait, et il est à saluer, de soutenir des projets ayant trait à la prévention de la délinquance, à l’accompagnement de la jeunesse, en faveur des familles en difficulté et de la lutte contre les violences intrafamiliales, des maux qui gangrènent notre société.

Les autres projets concernent l’accompagnement des entreprises avec notamment l’installation de la BPI (Banque publique d’investissement). Ils visent à dynamiser l’emploi et à accompagner l’innovation et le développement des nouvelles technologies ou le développement durable.

C.M.

©AFP

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market