Être prêt en cas de cyclone

Le premier événement météorologique de la saison a effleuré le territoire. Fehi a pourtant paralysé le Nord et une bonne partie de la côte Est. Alors que la saison ne fait que commencer, voici quelques consignes pour éviter au maximum les imprévus.

La première chose est d’être informé au mieux et le plus en amont possible. Le site www.meteo.nc propose, depuis le 16 janvier, un bulletin quotidien de prévisions à sept jours de l’activité cyclonique. Jusqu’à présent, les prévisionnistes ne transmettaient les informations quotidiennes qu’en cas de risque imminent pour le territoire. Grâce à l’évolution des modèles, ils peuvent désormais annoncer la formation de systèmes à sept jours avec un risque d’erreur relativement faible.

Pendant le passage d’une dépression ou d’un cyclone, il peut être utile d’avoir un poste radio à piles en cas de coupure de courant. Des bougies et ou des lampes électriques chargées peuvent se révéler très utiles. Pour le froid dans votre congélateur, il peut être bon d’ajouter des bouteilles d’eau qui feront de la glace et maintiendront la température la plus basse possible.

Indispensables réserves d’eau

Côté alimentation, il est indispensable de prévoir au moins de l’eau en quantité suffisante pour le nombre de personnes au sein du foyer pour au moins deux jours. Les fortes pluies peuvent rendre celle du robinet impropre à la consommation. De la même manière en matière de nourriture, il est bon de prévoir de quoi tenir quelques jours. Privilégiez de préférence des conserves ou des aliments qui ne demandent pas d’eau à la préparation.

Avant cela, il est bon de préparer son habitation à commencer par ranger les choses qui peuvent s’envoler et être potentiellement dangereuses comme des tôles par exemple. Pour son propre bien et celui des voisins, l’élagage est aussi très fortement recommandé. Si vous ne pouvez le faire vous-même, il existe de nombreuses sociétés. La liste de ces professionnels est sur le site elageurspro.nc.

Pour rappel enfin, les alertes comprennent quatre phases. La première est la pré-alerte. Cela signifie qu’une dépression ou qu’un cyclone est entré dans la zone d’observation. Il convient de bien écouter les bulletins d’information. Vient ensuite l’alerte 1. Un phénomène doit intervenir dans les 18 heures. Il est conseillé de rentrer chez soi. L’alerte 2 implique le passage du phénomène dans les 6 heures. Il est interdit de circuler et plus prudent de rester à l’abri. La dernière phase est la celle de sauvegarde. Si le phénomène s’éloigne, il reste des dangers comme des câbles électriques à terre, par exemple, ou encore des arbres fragilisés qui peuvent tomber.

M.D.

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market