Déception et regrets pour les Bleues

Après avoir battu de peu la France en quart de finale, les Américaines se sont imposées, mercredi, sur l’Angleterre et confirment leur place de favorites de ce mondial 2019. Les Bleues ont, pour leur part, reconnu « un manque d’expérience ».

La France ne remportera pas sa Coupe du monde à domicile. Elle a subi la loi des plus fortes par « manque d’expérience ». Voici le constat dressé par Amandine Henry, capitaine des Bleues, à l’issue de la défaite face aux États-Unis (1-2). « Le premier but nous met dedans sur une erreur, a réagi la numéro 6 tricolore face à la presse. On a dominé le match, mais on n’a pas trouvé la faille. On a fait une erreur. C’est un manque d’expérience, clairement. On n’a pas été assez efficace. »

La méthode américaine

La France a, certes, chuté, mais elle aura pu aller chercher ces Américaines. Pour la défenseuse tricolore, Wendie Renard, qui pensait bien avoir remis ses coéquipières dans le sens de la marche en revenant à 2-1 à dix minutes de la fin : « Il nous a peut-être manqué ce grain de chance. C’est difficile parce que je pense que l’on a fait quand même un bon match. On était prévenues, on ne voulait pas prendre de but dans le premier quart d’heure, mais c’est ce qui s’est produit. » C’est la méthode américaine, « de vouloir tout de suite écraser l’adversaire ». Sans ce premier but, tout aurait été possible, confirme Corinne Diacre, la sélectionneuse. « On aurait pu en prendre un autre à un autre moment, mais celui-ci, il fait mal. Je pense que l’on a fait ce qu’il fallait. On n’a pas fait le match parfait parce qu’il n’est pas gagné, mais malgré tout, que voulez-vous que je reproche à mes joueuses, à part d’avoir manqué d’efficacité ? », dit-elle. C’est comme ça. Il fallait un vainqueur et ce sont les États-Unis qui ont passé ce tour avant de con rmer leur jeu mercredi contre l’Angleterre en demi-finale.

USA-Angleterre

Les Américaines poursuivent leur route et c’est sans surprise qu’elles ont battu mercredi l’Angleterre en demi-finale sur le score de 2 buts à 1. Les Américaines se quali ent donc pour leur 5e nale grâce à un but de Christen Press (10e) et un second d’Alex Morgan (31e). Les Américaines a ronteront lundi prochain (2 h 00, heure de Nouméa), le vainqueur du match Pays-Bas/Suède qui, à l’heure où nous écrivons ces lignes, ne s’est pas encore déroulé.

C.S

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market