DNC.NC

Bien préparer les vacances de ses enfants

Les grandes vacances approchent et, comme tous les ans, le parcours du combattant commence pour tous les parents. Le challenge est de trouver la meilleure activité possible en fonction de son budget, des places disponibles et de les inscrire. L’annuaire des centres agréés en province Sud est là pour répondre aux attentes.

Mercredi s’est tenu le Carrefour vacances de la province Sud afin de préparer au mieux l’été des enfants. Pour ceux qui n’ont pas pu se déplacer, et ils sont nombreux, la province Sud met à leur disposition son annuaire dédié au sujet. Centres de loisirs, camps de vacances, séjours à l’étranger… depuis 2007, le nombre d’enfants accueillis chaque année ne cesse d’augmenter. L’an passé, plus de 200 000 journées enfants ont été réalisées en province Sud, dont 85 % en centre de loisirs et 15 % en centres de vacances. Alors les places sont chères et mieux vaut s’y prendre dès maintenant. Voici quelques pistes pour réussir les vacances de vos enfants, la liste complète des activités proposées en province Sud est à consulter directement sur www.province-sud.nc

Quel accueil pour qui ?

Différentes structures agréées peuvent accueillir vos enfants pendant les vacances. Dans les centres, les inscriptions se font, le plus souvent, pour des sessions de 5 à 10 jours. Les centres de vacances offrent, en plus des centres de loisirs, hébergement. Il existe différents types de centre de vacances : camp sous tentes (à partir de 7 ans), les colonies de vacances (à partir de 4 ans), les camps itinérants (à partir de 7 ans), les séjours à l’étranger (à partir de 7 ans) et les croisières (à partir de 9 ans). Les centres de loisirs offrent aux enfants à partir de 3 ans, s’ils sont scolarisés, un accueil à la journée comprenant une collation le matin et le goûter ainsi que des activités artistiques, manuelles ou sportives.


 Les principaux centres

ACAF – Association calédonienne pour l’animation et la formation. Activités organisées à Nouméa, Païta, Dumbéa, Mont-Dore. Activités physiques et de plein air, informatique multimédia, nuitées en camp, activités artistiques et d’expression, activités culinaires, ateliers traditionnels, rencontres, inter-centres, sorties pique-nique. Tél. 28.15.05

ALVM – Les villages de Magenta. Activités organisées sur l’ensemble du territoire et voyages à l’étranger. Dès 3 ans, l’enfant participer à des projets, initiations sportives, culturelles, artistiques et de découverte (cricket, natation, marionnettes, poterie, jeux…) ; à 6 ans, escalade, équitation, golf, colo à Poé. Dès 8 ans, colo aux îles, découvertes et rencontres, Australie (8 à 13 ans) ; à 14 ans, randonnées équestres, kayak, accrobranche, confection d’objets traditionnels, veillées… ; 8 à 18 ans, ski en Nouvelle-Zélande. Tél. : 24 40 54.

CISE – Centre international sport et expertise. Structure du mouvement sportif, l’établissement est proche des infrastructures sportives et culturelles de la commune de Dumbéa. Il propose des activités en centre de vacances et de loisirs (sport collectif, skate, trottinette, activités de pleine nature). Tél. : 41 05 00.

CAN – Centre des activités nautiques de la province Sud. Situé à la Côte-Blanche, il propose des activités à la journée ou la demi-journée à partir de 4 ans. Planche, kayak, funboat, Optimist, catamaran. Tél. : 20 52 00.

ASEA-NC – Association de la sauvegarde de l’enfance de l’adolescence et des adultes. Centres de vacances et de loisirs pour des enfants de 3 à 17 ans. Acticité sportives, culturelles et artistiques à la carte en fonction de l’équipe d’animation. Tél. : 44 11 46.

ASERM – Association socio-éducative de Robinson Mont-Dore. Depuis 1983, l’Aserm a pour objectif de favoriser l’intégration sociale et de promouvoir le droit de chacun à l’éducation et aux loisirs, en proposant des activités variées. Pour enfants, jeunes et adultes. Séjours linguistiques pour des enfants de 10 à 18 ans en Nouvelle-Zélande (apprentissage de l’anglais, sports de glisse, accrobranche et activités de loisirs). Tél. : 43 64 07.

CLUB SPORTIF DE DUMBÉA – Créé l’année dernière, cette association organise des centres de loisirs sur les trois provinces pour les enfants de 3 à 13 ans. Toutes activités sportives en salle et piscine. Tél. : 86 49 82.

CSC – Centre socioculturel de la Foa. Centre de loisirs et de vacances, stages artistiques, découverte de la protection de la nature, sensibilisation aux arts, sports nautiques. Parfois, au centre d’accueil de Poé. Tél. : 44 33 01.

CENTRE DE VACANCES DOUCAMPO – Vie en collectivité par le biais d’activités en pleine nature. Centre de vacances sous tentes et en chambre à la Ouenghi pour les 6-17 ans. Randonnées, activités de pleine nature, VTT, équestre, veillées. Tél. : 43 56 38.

DFY LOISIRS – Camps de vacances sous tentes en bord de mer à Bouraké et au CAP de Poé pour les 6 à 16 ans. Activités sportives, de pleine nature, découverte de l’environnement naturel. Tél. : 43 56 38.

ETHNIC MUSIC ESPOIR – Association qui a pour but de mettre en place des ateliers artistiques, spectacles, centres de loisirs, projets culturels pour tous les enfants favorisant l’accès aux personnes en situation de handicap et/ou en difficulté sociale. Tél. : 98 10 51.

ESCAL’AVENTURE – Centre de vacances et de loisirs avec hébergement de 8 à 17 ans. Principalement au camp des Kaoris
à la rivière Bleue. Canoë-kayak, va’a, stand up paddle, escalade, grimpe d’arbres / accrobranche, parcours acrobatique en hauteur, VTT, randonnées pédestres, slackline, aqua-randonnées, courses d’orientation, bivouacs, tir à l’arc, tir à la sarbacane, arts du cirque. Tél. : 74 78 37.

ESL – École sport loisirs. Elle gère des centres de loisirs et des camps de vacances depuis 2005. Les centres sont ouverts aux enfants de 4 ans à 17 ans. Elle propose des centres de loisirs sur Nouméa, des camps de vacances à Pocquereux et à Poé, des camps itinérants pour ados, des séjours sportifs à l’étranger (Australie et Nouvelle Zélande). Tél. : 24 88 28.

FOL – Fédération des œuvres laïques. Elle œuvre en faveur de l’accès à la culture et des vacances pour tous, sans discriminations. Activités de loisirs, physiques et culturelles sur Nouméa et dans les provinces. Tél. : 27 21 40.

LA TRIBU DES VACANCIERS – Faire découvrir à l’enfant les plaisirs de l’eau. Découverte de la natation et autres activités (manuelles, chants, jeux collectifs…). Centre de loisirs du 18 décembre 2017 au 26 janvier 2018. Tél. : 41 99 45.

PASPORT – Centre de vacances sous tentes et centre de loisirs à partir de 3 ans. Nouméa-Païta-Dumbéa. Equitation, natation, cuisine, sports collectifs, danse, cirque, sports américains, éveil musical, arts plastiques, golf, roller, capoeira, tennis, tir à l’arc, activités nautiques (planche à voile, stand up paddle, kayak), VTT, accrobranche, camps sous tipis indiens, camps nature, camps à l’étranger. Tél. : 23 32 00.

PIROGUIERS DU MONT-DORE – Centre de vacances et loisirs. Activités de plein air ou sorties culturelles, Plum. Tél. : 43 34 76.

PORT MOSELLE LOISIRS – Centre de loisirs et camps sous tentes de 4 à 12 ans. Activités artistiques et culturelles et sportives, Val Plaisance. Tél. : 26 26 78.

SPORT ÉVEIL ATTITUDE – Centre de loisirs et de vacances autour du sport pour les 3 à 14 ans. Séjour à l’étranger. Tél. : 89 58 25.


Les aides aux familles

Si vous êtes boursier, il suffit de présenter votre attestation à l’organisateur d’un centre. Si votre famille est suivie par la Direction provinciale de l’action sanitaire et sociale (DPASS), l’assistante sociale de votre secteur pourra vous informer.

Pour les familles à revenus modestes et titulaires des allocations familiales, les bons Cafat sont des aides accordés aux familles pour les vacances. Ils permettent de bénéficier de réductions sur les frais d’inscription. Ne peuvent en bénéficier les titulaires de l’aide médicale, les fonctionnaires, les travailleurs indépendants et les retraités de la Sécurité sociale.

Les CCAS (centres communaux d’action sociale) peuvent aussi venir en aide aux faibles revenus. Elles sont généralement attribuées aux familles qui ne bénéficient pas des aides aux boursiers de la province. Les ressources des deux parents ne doivent pas dépasser 450 000 francs.

Enfin, certains comités d’entreprise (CE) peuvent prendre en charge une partie du coût des vacances des enfants de leurs membres. Renseignez-vous auprès du CE de votre entreprise.

Côte santé

Dans chaque centre de vacances ou de loisirs, un assistant sanitaire assure le suivi sanitaire et médical des enfants. Il a notamment pour mission d’accompagner la prise de médicaments des enfants sous traitement et dispenser les premiers soins en cas d’urgence.

C.Sch

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market