322 athlètes à Apia

La sélection calédonienne qui s’envolera en juillet pour les prochains Jeux du Pacifique a été dévoilée par le CTOS jeudi. Ils seront finalement 322 à défendre les couleurs de la Nouvelle-Calédonie. Un choix mûrement réfléchi compte tenu d’une restriction de budget.

Les temps sont durs financièrement pour tout le monde et le Comité territorial olympique n’est pas épargné. Pour les Jeux du Pacifique 2019, qui se dérouleront aux îles Samoa du 7 au 20 juillet, le choix de chaque sélectionné a été réfléchi par les ligues et le CTOS. « La concurrence est de plus en plus dure, le niveau augmente d’année en année et les finances diminuent. Nous avons donc multiplié nos efforts pour envoyer à Apia les athlètes qui ont le plus de chances d’avoir des médailles. Notre priorité est vraiment la performance, explique Christophe Dabin, le chef de mission pour Samoa 2019. Si pour la majorité des disciplines, les ligues ont joué le jeu, il a fallu que l’on discute ferme avec d’autres, car on a mis cette année la barre un peu plus haut. »
Un total de 322 athlètes inscrits dans 22 disciplines a été validé pour participer aux Jeux, à Apia. À noter que quatre athlètes participeront dans deux disciplines différentes : Charlotte Robin, Johanna Guezennec, Benoît Rivière en natation et triathlon, Thierry Cibone en athlétisme et tennis de table.

La performance en priorité

Le CTOS a souhaité présenter une sélection qui peut ramener les médailles. Les objectifs de podium seront définis très prochainement avec le comité en relation avec les ligues. « Mais depuis plusieurs mois, nous avons déjà discuté avec les ligues pour sortir les meilleurs compte tenu des impératifs des athlètes, bien entendu. Nous nous sommes également rapprochés des clubs étrangers et métropolitains pour rapatrier certains athlètes », poursuit Christophe Dabin. Si la sélection peut s’appuyer sur des noms comme Titouan Puyo en va’a, Patrick Vernay en triathlon, Ariane Klotz en golf ou les sœurs Kohnu en volley, de nombreux athlètes médaillables seront absents.

Manqueront, notamment en natation, Lara Grangeon, qui avait raflé 11 médailles lors des précédents Jeux, et Maxime Grousset, tous deux étant retenus aux championnats du monde, ou encore Ashley Bologna, également engagée aux championnats du monde juniors d’athlétisme. En tennis, c’est l’hécatombe cette année avec la défection de Nickolas N’Godrela, Victor Lopez, Julien Delaplane et Guillaume Monot.

L’équipe calédonienne comptera 84 encadrants allant des entraîneurs aux chefs de délégation et une délégation générale de 25 personnes comprenant l’équipe médicale, l’équipe communication et coordination et les encadrants village.

Une nouvelle tenue

Pour ces Jeux du Pacifique, « le cagou a dévoilé un nouveau plumage », a lancé Christophe Dabin. Le CTOS a confié la réalisation du design de la tenue de l’équipe de Nouvelle-Calédonie à un de ses sportifs. Le nouveau maillot a été dessiné par le karatéka Minh Dack, sportif bien connu des Calédoniens. Tout de gris clair, de rouge et de blanc avec des symboles océaniens, ces tenues seront remises au l du temps par des anciens athlètes à chaque discipline. « Pour rappeler les valeurs du sport, de l’engagement pour le pays et de l’effort », commente le CTOS.

En attendant le premier départ pour Apia, le 6 juillet, avec un premier lot d’athlètes, et un deuxième la semaine suivante, le CTOS donne rendez-vous à l’ensemble des membres de la sélection le samedi 22 juin pour une journée de cohésion à l’Université de la Nouvelle- Calédonie. Pour l’heure, les trois porte- drapeaux calédoniens n’ont pas encore été définis.

CS

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market