DNC.NC

13 films pour la Quinzaine européenne

Le cinéma européen dans toute sa splendeur… et sa diversité. C’est ce que vous propose de découvrir la huitième édition de la Quinzaine du cinéma européen, organisée en ce début novembre par le gouvernement en partenariat avec le Cinécity, le Rex et les associations Vision Vidéo et Cinéma d’ici et d’ailleurs.

Ils ont été primés ou reconnus dans les plus grands festivals internationaux (Cannes, Berlin, Venise…), ont reçu les louanges de l’Académie européenne de cinéma : 13 films de 2017 révélant la qualité indiscutable du cinéma européen ont été sélectionnés pour être présentés au public calédonien à l’occasion de ce rendez-vous incontournable de cinéma.

Un ciné rayonnant

La Quinzaine européenne, qui rempile pour une année supplémentaire, c’est une très bonne nouvelle pour les cinéphiles calédoniens.
Car c’est l’occasion de découvrir des films qui ont marqué les festivals, les professionnels ou le public. « L’idée est de suivre, dans la limite de nos possibilités, les productions européennes de l’année et de focaliser sur ce qui n’a pas été vu ici, qui ne sera pas projeté dans les salles et qui pourrait néanmoins plaire au public local, précise Delphine Ollier, chargée de la programmation et de la coordination de la Quinzaine du cinéma européen pour le gouvernement de la Nouvelle- Calédonie. Il y a les films qui sont attendus, et dont on a pas mal entendu parler, et d’autres dont on a estimé qu’ils avaient leur place ici. » Parmi les films attendus, on trouve ainsi The Square, Palme d’or du Festival de Cannes, le dernier Téchiné, Nos Années folles, ou encore le dernier d’Emir Kusturica, On the Milky Road avec une superbe Monica Bellucci. Pour répondre à la demande, les films phare de l’événement seront cette année à l’affiche durant quatre semaines.

D’autres productions, tout aussi intéressantes, ne circulent pas dans les salles européennes de cinéma mais ont bénéficié d’un retour remarquable dans les festivals. C’est le cas par exemple de Corps et âmes, film hongrois d’Ildikò Enyedi, une histoire d’amour poétique grinçante. « La continuité est également un facteur important dans le choix de la sélection », nous dit Delphine Ollier. Ainsi on retrouve Adrian Sitaru (Illégitime) et son nouveau film Fixeur ou encore le très spécial Yorgos Lànthimos, réalisateur grec (Canine / The Lobster) et La Mise à mort du cerf sacré dans lequel jouent Nicole Kidman et Colin Farrel.

Les spectateurs calédoniens peuvent être satisfaits, la plupart des films programmés pour la Quinzaine viennent seulement de sortir dans les salles européennes. Ils sont à voir à Nouméa, au CinéCity et au Rex.

Des courts-métrages et du bonheur

En marge de ces projections, la Quinzaine n’oublie pas les courts-métrages avec le 8e Tour Eurochannel, un programme de courts diffusé en Europe sur cette chaîne de télévision et ailleurs dans les festivals. Le Tour est basé cette année sur la thématique du bonheur et vous invite à découvrir de nouveaux réalisateurs tout en explorant la diversité des cultures européennes. Ces sept courts-métrages, présentés là aussi dans leur version originale sous-titrée en français, révèlent une nouvelle fois la créativité et le dynamisme des cinématographies de l’Europe. Ils voyageront dans les communes de Koumac, de Pouembout, La Foa et Païta du 2 au 10 novembre. L’un d’entre eux, Soury, sera également diffusé au Rex, le 14 novembre.

Notez enfin, que pour satisfaire tous les publics, un film d’animation dédié à la jeunesse, Ma vie de Courgette, de Claude Barras, dont les droits sont enfin libérés pour des projections en dehors des salles de cinéma traditionnel, sera diffusé à Ouvéa, Maré, Ouégoa, Pouembout, Koné, Poindimié, La Foa et Païta. Le film a reçu en 2017 le César de la meilleure adaptation à Cannes et le César du meilleur film d’animation. Il est également nommé pour l’Oscar. Une perle à partager avec le jeune public.


Longs-métrages

The Square. Palme d’or du dernier Festival de Cannes, ce film du Suédois Ruben Östlund a fait grand bruit. Il met en scène Christian (Claes Bang), père divorcé de deux petites filles et conservateur d’un musée d’art contemporain, en pleine crise existentielle et préparant une nouvelle exposition expérimentale intitulée The Square. Une comédie dramatique grinçante, tordante voire choquante, qui dénonce tous les travers de notre époque…

Nos Années folles, également sélectionné à Cannes et signé André Téchiné, se penche sur un fait divers fascinant : la véritable histoire de Paul, déserteur, dont l’épouse le travestit en femme pour le cacher. Dans le Paris des Années folles, il devient Suzanne…

Corps et âme. Dans ce chef- d’œuvre hongrois d’Ildiko Enyedi, Mária, nouvelle responsable du contrôle qualité, et Endre, directeur financier de la même entreprise, vivent chaque nuit un rêve partagé sous la forme d’un cerf et d’une biche qui lient connaissance dans un paysage enneigé. Lorsqu’ils découvrent ce fait extraordinaire, ils tentent de trouver dans la vie réelle le même amour que celui qui les unit la nuit sous une autre apparence… Un regard neuf et poétique sur la relation amoureuse.

The Killing of a Sacred Deer, de Yòrgos Lànthimos (Grèce- Grande-Bretagne) a reçu le Prix du meilleur scénario à Cannes. Steven, brillant chirurgien, est marié avec Anna, ophtalmologue respectée. Ils vivent heureux avec leurs deux enfants et depuis quelque temps, Steven a pris sous son aile Martin, un jeune garçon qui a perdu son père. Mais ce dernier s’immisce progressivement au sein de la famille et devient de plus en plus menaçant, jusqu’à conduire Steven à un impensable sacrifice. Avec Nicole Kidman et Colin Farrell.


 Courts-métrages

Parmi les courts-métrages à découvrir à l’occasion du 8e Tour Eurochannel, Soury, une comédie dramatique française de Christophe Switzer. On y suit Wassim, réfugié syrien, perdu dans la campagne provençale, et sa rencontre avec un vieux vigneron bourru… de quoi tacler bien des a priori…

Ma vie de Courgette raconte l’histoire de Courgette, un vaillant petit garçon qui n’a rien d’un légume. Après avoir perdu sa mère, il s’adapte à sa nouvelle vie en foyer pour enfants. Entre sa bande de copains, son amoureuse, il en a des choses à découvrir et à apprendre. Et pourquoi pas même… être heureux.

 

C.M

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market