Violences intrafamiliales durant le confinement

La gendarmerie a procédé à 42 interpellations durant le confinement. Des auteurs ont été déférés en justice et la gendarmerie a mis en sécurité les victimes et les a orientées vers les dispositifs sociaux. Plusieurs procédures concernaient des victimes inconnues des services. « Malgré le confinement, les victimes ont eu le courage de se manifester pour la première fois, déposer plainte et ainsi dénoncer ces agissements et se protéger », souligne le haut-commissariat. Le SMS de signalement au 50 00 67 reste actif.

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market