Les médecins libéraux en colère

120 médecins libéraux sur 264 actuellement partiront à la retraite d’ici sept ans, soit 45 % des praticiens. Des chiffres alarmants qui ont motivé ces professionnels à déserter leur cabinet, jeudi 1er et vendredi
2 décembre.

Ils ont fait grève afin d’alerter le gouvernement sur la pénurie de soignants qui « menace la santé des Calédoniens ». 150 d’entre eux étaient mobilisés devant l’institution. 90 % des cabinets médicaux libéraux sont restés fermés.

« On ne nous associe jamais aux prises de décision de la santé. Nous sommes mis devant le fait accompli. On demande à être plus écoutés », lance Lin Ollier, médecin généraliste installé à Robinson.

Ils réclament depuis deux mois une réunion avec l’exécutif pour trouver des solutions. Le Syndicat des médecins libéraux lui a remis une étude faisant le point sur l’offre de soins et l’attractivité médicale du territoire, et a à nouveau sollicité des discussions pour réfléchir à des mesures.

« De plus en plus de patients sont dans la détresse face à une offre de soins qui s’effrite », indique Marie-Laure Gaudillier, présidente du Syndicat. Ils ont été reçus par Yannick Slamet, membre du gouvernement en charge de la santé. E.B.

©Edwige Blanchon 

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market