Les agresseurs des gendarmes sont en prison

Les hommes ayant agressé des gendarmes la semaine dernière, à Ouvéa, ont été condamnés et conduits au Camp-Est. Le jeune homme ayant frappé l’adjudante avec une pierre a écopé de quatre ans de prison ferme dont un avec sursis. Un autre, ayant asséné un coup de poing au visage d’un autre gendarme, a été condamné à trois ans de prison ferme, dont six mois avec sursis. Les quatre autres prévenus ont écopé de peines de 24 mois de prison dont la moitié avec sursis.

La patrouille de trois gendarmes de Fayaoué était intervenue sur un rassemblement opéré sur la route au niveau de la tribu de Banutr. Les hommes avaient expliqué qu’ils attendaient leurs adversaires du district sud pour en découdre après qu’un des leurs ait été tué d’un coup de couteau. Mais ils s’en sont finalement pris aux militaires.

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market