Le Queensland veut abattre systématiquement les gros crocodiles

Le gouvernement de l’État situé au nord-est de l’Australie compte adopter une politique d’abattage systématique des plus gros crocodiles, ceux qui mesurent plus de 2,40 mètres, a relevé lundi RFI. Cette mesure, qui a déclenché une vaste polémique, est présentée par l’exécutif comme un moyen de mieux protéger la population.

Depuis 1975, 47 attaques de crocodiles ont été recensées et 16 personnes ont perdu la vie, précise le Guardian. Selon le gouvernement, les attaques non mortelles se sont intensifiées sur la période récente, ce qui justifierait une augmentation des abattages, qui sont au nombre d’environ 50 par an.

Après avoir pratiquement disparu à la fin des années 1970, les crocodiles ont bénéficié de politiques publiques de protection qui ont ramené leur population à environ 25 000 individus. L’espèce reste classée « en danger » au Queensland.

Lancée par des scientifiques, une pétition contre l’abattage systématique des crocodiles a recueilli près de 10 000 signatures en quelques jours. « Ce n’est pas une bonne idée, ni pour les humains, ni pour les crocodiles. Cela n’améliore pas la sécurité. Je pense même que c’est dangereux », a déclaré dans les colonnes du Guardian le professeur Craig Franklin, chercheur à l’université du Queensland. Il craint notamment des effets imprédictibles sur le comportement des groupes de crocodiles après la disparition du mâle dominant.

Photo : Ana Deichmann / AFP

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market