La Polynésie reconfinée et endeuillée

Le territoire a enregistré 54 nouveaux décès en trois jours en fin de semaine dernière, et 2 700 cas quotidiens. 311 Polynésiens sont morts depuis le début de l’épidémie en février 2020, dont plus de la moitié au cours des trois dernières semaines en raison de la diffusion rapide du variant Delta. Le taux d’incidence, qui a dépassé 2800 cas pour 100000 habitants, n’y est «plus calculable», selon le gouvernement. La population est peu vaccinée (41 %) et les comorbidités, comme le diabète et l’obésité, très fréquentes. Le centre hospitalier, saturé avec 350 hospitalisations, a ouvert des lits dans les bureaux et le hall central. Un tri des patients a dû être réalisé. La morgue est également saturée, les corps sont placés dans des conteneurs réfrigérés. Des renforts en professionnels de santé et du matériel dont de l’oxygène sont parvenus de Métropole, de Nouvelle-Calédonie et de Nouvelle-Zélande. L’archipel a durci son confinement et fermé ses établissements scolaires.

©Mike Leyral / AFP

Web Design BangladeshBangladesh Online Market