Betico : discussions sur la desserte de Kunié

Les désaccords ont ressurgi entre la Sodil, société d’investissement de la province des Îles, et la province Sud sur la prise en charge du déficit structurel de la desserte de l’île des Pins. La Sodil réclame à la province Sud une contribution financière pour combler le déficit de SudÎles, société détentrice et exploitante du Betico 2 tandis que Promosud est sortie du capital de SudÎles depuis 2011.

La desserte de l’île des Pins générerait un déficit de 65 millions de francs par an et la perte d’exploitation entre 2012 et 2016 représenterait près de 600 millions. La province Sud a fait savoir qu’elle estimait toujours que ce déficit était imputable à la desserte des Loyauté, ce qui l’avait poussé à se désengager en 2011. Elle constate également que la province des Îles ne verse plus de subvention. Mais à titre de « compromis » et malgré un contexte budgétaire « extrêmement contraint », elle a accepté le versement d’une aide de 30 millions de francs à SudÎles. Insuffisante, selon le conseil d’administration de la Sodil qui indique pour sa part qu’1,5 milliard de francs a été supporté par la province des Îles depuis 2011. Les discussions devraient se poursuivre pour 2019 afin de répondre aux enjeux de la desserte, possiblement avec le gouvernement.

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market