Australie : excuses nationales aux victimes de pédophilie

Le Premier ministre a reconnu, dans une déclaration à la Chambre des représentants, les manquements de l’État face aux affaires de pédophilie dans le pays. Scott Morrison a demandé pardon aux victimes, aux parents, aux lanceurs d’alerte pour ces « crimes maléfiques ».

Un rapport d’une commission d’enquête du gouvernement, rendu fin 2017, contient 15 000 témoignages de personnes déclarant avoir été victimes d’actes pédophiles. Il s’est avéré que beaucoup de ces actes ont été couverts par l’Église, des orphelinats, des écoles, des clubs de sport… Entre 1950 et 2010, 7 % des prêtres étaient des auteurs présumés d’abus sexuels sur les enfants et dans certains diocèses, la proportion atteignait 15 %.

« En tant que nation, cela nous couvrira à jamais de honte », a déclaré le chef du gouvernement.

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market