Yannick Slamet : « Ce n’est pas un déconfinement »

Contrairement à ce qui avait été annoncé par Gilbert Tyuienon lors du point presse lundi, celui du jour n’a pas été consacré aux transports mais à la prévention et à l’explication des gestes barrière. Yannick Slamet, porte-parole du gouvernement, a également insisté sur cette période de confinement adapté, qui n’est pas un déconfinement.

 

♦ Une adaptation du confinement

Yannick Slamet insiste sur ce point. Nous ne sommes pas déconfinés mais dans une période d’adaptation du confinement. Le gouvernement surveille toujours étroitement les trois indicateurs qui prévalent à toute prise de décision concernant la situation : le taux d’incidence, le taux de vaccination et le taux de saturation du système hospitalier. « Les mesures du confinement adapté sont réévaluées en fin de semaine. Ce n’est pas un déconfinement. La prudence et la vigilance sont donc de mise et le gouvernement n’hésitera pas à remettre un confinement plus strict si les indicateurs devaient déraper. »

 

♦ 9 760 QR codes

Dans ce cadre, le pass sanitaire permet un début de retour à une vie quasi normale avec la réouverture de certains lieux comme les restaurants, à condition de respecter les gestes barrière et d’être contrôlés à l’entrée. « Il semblerait que certains confondent attestation de déplacement et pass sanitaire, pointe Yannick Slamet, ce qui n’a rien à voir. » La présentation du carnet de vaccination à jour et d’une pièce d’identité peuvent suffire à accéder au lieu en attendant d’avoir un pass sanitaire. Seuls les plus de 18 ans sont soumis au pass sanitaire.

Le site masante.gouv.nc a été victime de son succès dès lundi matin, de nombreuses demandes ont engendré des ralentissements. En tout, 9 760 QR codes ont été délivrés dans la seule journée du lundi 11 octobre.

 

♦ 209 décès

8 décès supplémentaires sont à déplorer ces dernières 24 heures, ce qui porte à 209 le nombre de décès depuis le 9 septembre. 231 nouveaux cas confirmés, ce qui porte à 9 417 le nombre de cas positifs avérés depuis le 6 septembre. 88 % des cas positifs ne sont pas vaccinés ou n’ont pas un schéma vaccinal complet. Le taux d’incidence est de 329 (il était de 322 mardi) pour 100 000 habitants. 54 patients sont pris en charge en réanimation. « On est toujours en limite de saturation du service de réanimation », note Yannick Slamet, porte-parole du gouvernement. 235 personnes sont hospitalisées en unité Covid sur l’ensemble du territoire. 60 patients positifs sont accueillis en hôtel, 45 en province Sud, 14 dans les Îles et 5 dans le Nord. 7 851 personnes sont considérées comme guéries.

Concernant la vaccination, 164 683 personnes ont reçu leur première dose, soit 71,17 % de la population vaccinable et 60,77 % de la population totale. 126 905 personnes ont reçu deux doses et ont un schéma vaccinal complet, soit 53,84 % de la population vaccinable et 46,83 % de la population totale. « On est enfin arrivé au-delà des 50 % », relève Yannick Slamet.

 

A.-C.P.

 

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market