Une situation difficile pour les artisans

Les artisans sont majoritairement de toutes petites structures, appelées « personnes physiques », avec des patrons qui travaillent seuls, la plupart du temps. Au même titre que les autres entreprises individuelles ou patentés, ils sont particulièrement exposés en cas de crise économique. Le confinement de 2020 aura eu des effets dévastateurs. Selon la Chambre de métiers et de l’artisanat, en 2020, près de 30 % des artisans ont eu un chiffre d’affaires inférieur à deux millions de francs et une rémunération mensuelle en dessous du salaire minimum garanti. Les perspectives de l’année 2021 ne semblent pas franchement meilleures, c’est du moins le sentiment des artisans, qui sont vraiment inquiets. Baisse d’activité, voire arrêt complet et tensions de trésorerie font partie des principales préoccupations relevées par la CMA.

Par ailleurs, 61 % des artisans interrogés se posent des questions sur les aides. Un questionnement également partagé par un grand nombre d’autres patentés. Si les collectivités ont annoncé la reconduction des dispositifs, la plupart des formulaires ne sont pas encore en ligne. Pour rappel, le site du gouvernement recense les aides proposées (ww.gouv.nc). À noter toutefois qu’il ne relaie que les informations de la province Sud. Des services sont cependant accessibles pour les ressortissants qui peuvent téléphoner au 47 72 39 pour la province Nord et au 05 00 90 pour la province des Îles. Pour le Fonds de solidarité aux entreprises de l’État, accessible à toutes les entreprises individuelles, donc artisans et patentés, il faudra désormais fournir une attestation d’un expert-comptable pour justifier de la perte de chiffre d’affaires.

M.D.

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market