Une nouvelle manière d’explorer les fonds marins

La société Aquanéa commercialise le Subwing. Il s’agit d’une planche sous-marine qui donne la sensation de véritablement voler sous la surface de l’eau. Une petite révolution pour ceux qui seraient passés à côté dans le domaine de l’apnée.

Avec sa forme ressemblant à des ailes d’avion ou des nageoires de tortue, le Subwing est un engin étonnant. C’est un jeune Norvégien de 18 ans, Simon Siversten, qui a inventé cet appareil qui couple deux sensations : la nage et le vol. Le Subwing se compose de deux ailes distinctes reliées entre elles par un pivot rotatif. Grâce aux poignées implantées sur chaque aile, il se contrôle facilement dans n’importe quelle direction. Pour le manœuvrer, il suffit d’incliner les ailes dans des angles différents : en bas pour plonger, en haut pour refaire surface. Pour faire un rouleau, il suffit d’incliner les ailes dans des directions opposées. Pour les utilisateurs plus expérimentés, une poignée unique est installée entre les ailes, à l’arrière. « Manier correctement l’appareil nécessite un minimum d’aptitudes sportives. Maîtriser les bases de l’apnée est primordial », explique tout de même Romain de la société Aquanéa, qui commercialise les différents modèles de Subwing en Nouvelle-Calédonie. Il s’accroche via une corde de 25 mètres à un bateau ou un jet ski. La vitesse de déplacement conseillé est de 2 à 4 nœuds. « La manœuvrabilité réactive et intuitive du Subwing en fait un moyen d’apprentissage sûr et facile ou le rider garde toujours le plein contrôle sur son retour à la surface. Un petit bateau à faible moyen de propulsion peut ainsi tracter un ou plusieurs Subwing sans aucun problème», ajoute-t-il.

Le matériel

Il existe différents Subwing sur le marché. Aquanéa en importe trois types. La matière qui les compose diffère entre les trois modèles: les fibres de verre, les carbones et les ABS en nids d’abeilles. Ils peuvent être en finition mate ou brillante, les carbones et nids d’abeilles garantissant une excellente rigidité alliée à une grande durabilité. Le carbone offre une meilleure manœuvrabilité, un gain de poids et de résistance. Le nid d’abeilles, plus petit, est plus réactif, mais les plongées profondes sont plus difficiles. L’axe central est fait d’acier inoxydable équipé d’une molette en silicone. Les câbles d’attache sont en Dyneema, qui est considéré comme la fibre la plus résistante au monde utilisée dans la fabrication de cordes. Le prix de départ d’un Subwing est de 30 000 F. Il pèse 3 kg et mesure 120 cm. Une fois sorties de l’eau, les ailes de votre Subwing se démontent du centre pivotant et se rangent facilement. Parfait pour être transporté partout !

Il existe de nombreux accessoires allant des sacs de transport, d’une corde de tractage en polythène, une monture pour installer votre GoPro et un système d’éclairage subaquatique.

Une nouvelle dimension

Le Subwing va vous permettre de découvrir les fonds et la faune marine comme jamais, sans effort, tout en vous procurant des sensations de vol vous poussant à jouer avec l’appareil pour faire des figures. Pour utiliser le Subwing et s’éclater, le seul élément indispensable est un masque de plongée, qui peut être complété avec un tuba et des palmes, si vous le désirez.

Pour les mauvaises langues qui auraient peur des requins en avançant que l’on peut servir de traîne accrochée derrière un bateau, le Subwing ne diffère pas dans le principe d’un scooter ou d’un propulseur sous- marin ou même d’un apnéiste qui nage à allure soutenue, compte tenu de la vitesse d’évolution (2 à 3 nœuds). Des plongées à 10 mètres sont envisageables et les poignées arrière sont prévues pour piloter la Subwing d’une main. Bien utile pour équilibrer la pression dans les oreilles.

Aquanéa : Romain 85 34 37.

C.Sch

 

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market