Une grande roue pour contempler Nouméa

Aussi haute qu’un immeuble de 11 étages, Nouméa Star, portée par Vaea Frogier, promet d’offrir une autre vision de la ville. L’installation de la roue, prévue sur les quais Ferry, est annoncée pour octobre 2023.

Du haut de ses 35 mètres, la roue d’observation qui doit être implantée à l’entrée de la ville permettra de la découvrir sous un autre jour. C’est ce qu’assure Vaea Frogier, qui porte le projet à travers la société Adeona SAS, qu’elle a créée l’an dernier. L’enjeu est de rendre la capitale plus attractive après deux années de crise sanitaire. « On souhaite donner un coup de boost. Chaque grande agglomération dans le monde en a une. »

Autre volonté : élargir l’offres des animations proposées à Nouméa et « donner une image plus moderne. Les roues sont également particulièrement prisées des touristes asiatiques. » Elle devrait être implantée quai Ferry. « On a survolé la zone avec un drone et la vue est magnifique, on voit à la fois la mer et la ville. » C’est aussi là que débarquent les croisières. « L’idée est de profiter du retour des bateaux annoncé pour la fin de l’année. »

Ouvert aux investisseurs

Vaea Frogier vante les atouts environnementaux de l’infrastructure qui, outre l’installation de panneaux photovoltaïques, a « une très longue durée de vie de plusieurs dizaines d’années à la fin de laquelle elle est transformée par le fabricant et recyclée pour devenir une autre attraction ». Chaque trimestre, une association pourra aussi bénéficier de billets à prix réduits pour mener ses actions.

Le budget de l’opération est estimé à 500 millions de francs. Une partie sera financée en fonds propres, une autre via la défiscalisation nationale et locale, et le capital sera ouvert aux Calédoniens qui souhaitent investir (à partir de 100 000 francs et jusqu’à 1,5 million maximum). L’avantage ? « Cela permet une réduction d’impôt de 25 %. » La société envisage de réunir ainsi entre 100 et 150 millions de francs.

Reste à trouver le terrain. Elle attend une réponse de la mairie et s’est entretenue avec le gouvernement dans le cadre de la réalisation du futur Village océanien. La roue ne sera commandée qu’une fois un accord trouvé pour l’emplacement, « on pense en juin », glisse Vaea Frogier. Pour un coup d’envoi l’an prochain.

 

Anne-Claire Pophillat (© Illustration Adeona SAS)

 

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market