Une fashion week en Calédonie

Alors que Tahiti vient d’organiser sa deuxième fashion week, la Calédonie fait figure de dernière de la classe dans le domaine de la mode. C’était sans compter sur la détermination de créateurs locaux qui viennent de monter une association pour se faire connaître et organiser la première semaine de la mode calédonienne, dans un an.

En matière de mode, prêt-à- porter et haute couture, il ne se fait presque rien sur le territoire. Le grand public, du moins, a l’impression que rien n’existe et pourtant. « Quand on pense mode et Calédonie, on pense encore trop souvent robe mission. C’est faux ! Depuis quelques années, de vrais stylistes, de vrais créateurs proposent des réalisations très tendance. Pour les mettre sur le devant tout en affirmant une identité vestimentaire dont les codes de reconnaissance doivent être calédoniens, nous avons décidé de créer notre association », explique Gaël Le Flochmoën, créatrice de mode et présidente de la nouvelle association Nouméa Fashion Week.

Une mode calédonienne

Gaël Le Flochmoën connaît bien son affaire. Étudiante dans une école de mode internationale à Paris, puis créatrice de la marque Lagoon Spirit, elle pratique la mode calédonienne depuis plus de sept ans. « C’est une mode qui a ses spécificités où les stylistes, les modélistes, les créateurs s’inspirent surtout de la nature. » Si la majorité des tissus importés reste généralement de mauvaise qualité, on peut en trouver de très beaux, très colorés et aux motifs fleuris chez Lyne Créations. Sur ces tissus, des matières typiques comme la fibre de coco, l’écorce de niaouli, les coquillages et autres végétaux viennent accentuer la touche locale. « Les créations peuvent également intégrer des visuels identitaires, comme la pirogue, la flèche faîtière, la tortue, qui sont travaillés dans le bois, la pierre, le bambou. » Pour la créatrice, « le potentiel est énorme. Reste aujourd’hui à fédérer, développer, promouvoir la mode calédonienne lors d’évènements de manière à ce qu’elle soit enfin accompagnée commercialement et institutionnellement. »

Fédérer les acteurs de la mode

L’association Nouméa Fashion Week, dont les statuts viennent d’être déposés, a pour objectif premier de rassembler et fédérer tous les acteurs de la mode locale, des créateurs, artistes, accessoiristes et bijoutiers locaux. Haidi Cuneo-Said, la trésorière de l’association, précise qu’il faut « montrer la mixité calédonienne, en faire un patchwork ». C’est dans cet objectif que les membres de l’association ont décidé d’organiser la première fashion week de Nouméa. Le bureau de l’association a déjà tiré les grandes lignes de l’événement qui se déroulera en octobre 2016, trois soirées dans un grand hôtel de la place ou au centre culturel Tjibaou. La première soirée sera dédiée aux créations haute couture où chaque styliste proposera trois modèles spécifiquement conçus pour la Nouméa Fashion Week. Les autres soirées présenteront des modèles plus tournés vers le prêt-à- porter. Des stands permettront au public de découvrir et d’acheter les créations. « Par le biais de cette fashion week, nous voulons que les créateurs de valeur soient enfin dévoilés et que la mode calédonienne ait une identité reconnue », conclut Haidi Cuneo-Said. Les membres de l’association voient d’ailleurs déjà plus loin, au-delà de nos frontières, avec le projet de participer à la Fashion Week de Fidji en 2017. Reste maintenant à convaincre les partenaires financiers, privés comme publics.

C.S 

12-Conso-maimiti

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market