Un premier décès lié au Covid-19 en Nouvelle-Calédonie

Le traditionnel point presse du gouvernement a été remplacé par une déclaration de Louis Mapou qui a annoncé le premier décès d’un patient atteint du Covid au Médipôle. Il s’agissait d’une personne âgée qui vivait en maison de retraite. Le point. 
Un décès
« C’est avec une immense tristesse que je vous fais part ce matin du premier décès d’un patient atteint du Covid-19, intervenu cette nuit au Médipôle. » Louis Mapou a confirmé ce matin le premier décès lié au Covid-19 en Nouvelle-Calédonie. Il s’agit d’une personne âgée qui vivait en maison de retraite. Louis Mapou a témoigné à la famille du soutien du gouvernement et de l’ensemble des institutions « dans cette douloureuse épreuve ». Et a salué l’implication du personnel médical. « Je me suis rendu au Médipôle ce matin pour prendre attache du corps médical et m’informer de la situation. Ils sont tous sur le pont. Mes pensées vont à l’ensemble du corps médical de Nouvelle-Calédonie, au personnel de l’administration et à tous ces bénévoles mobilisés à qui j’ai rendu visite ce matin à Ko We Kara. »
Nouveaux cas
117 cas positifs ont été détectés depuis lundi, dont 51 sur la seule journée de jeudi. Des chiffres qui continuent « d’augmenter inexorablement dans une phase qui s’annonce difficile et que nous devrons gérer », a ajouté Louis Mapou, précisant que l’ensemble du gouvernement était mobilisé. Le président s’est dit « conscient des efforts que chacun doit fournir dans ces circonstances inhabituelles qui nous obligent à changer nos façons de vivre et de travailler ».
Appel à la vaccination
La vaccination se déploie dans toute la Nouvelle-Calédonie. Plus de 5000 doses de vaccins ont été administrées mercredi et jeudi. « C’est très encourageant, a indiqué Louis Mapou, nous sommes sur la bonne voie, mais ce n’est pas encore assez. Il faut faire mieux et poursuivre les efforts. » Insistant sur la crise qui s’annonce dure, « sans précédent », la seule réponse efficace possible « confirmée scientifiquement et éprouvée à travers le monde » est, pour le président, la vaccination. « Nous devons nous résigner à l’idée qu’il n’y a pas d’autres voie. L’heure est à la mobilisation. »
Appel au respect des règles
Enfin, Louis Mapou a insisté sur le respect des gestes barrières, de la distanciation, du confinement, du port du masque ainsi que d’éviter les déplacements au maximum. « Cela doit redevenir des automatismes. Soyons solidaires les uns des autres, je vous invite à la prudence et au calme. »

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market