Un plan pour le bien-être animal

Lundi, le gouvernement qui possède désormais un secteur dédié au bien- être animal, a présenté différentes mesures visant à lutter contre les violences à l’égard les animaux domestiques (chiens et chats), à maintenir la tranquillité publique et à préserver l’environnement des nuisances occasionnées par les animaux errants.

Pour lutter contre la prolifération des animaux et le manque de suivi des maîtres, les campagnes de stérilisation et d’identification vont encore être soutenues sur la période 2021- 2024. Depuis 2014, près de 3 000 animaux ont été stérilisés grâce aux budgets alloués par le gouvernement aux associations et au partenariat engagé avec les vétérinaires. La province Sud s’est jointe à cette cause en 2020 pour son périmètre d’action. Une étude d’impact sera réalisée pour mesurer les effets du dispositif dans les années à venir, car les chiffres font défaut.

Le gouvernement a également préparé un avant-projet de loi du pays qui vise à rendre obligatoire l’identification des chiens et des chats de plus de six mois, ce qui induira la responsabilité du propriétaire dans le cas où l’animal divaguerait, agresserait ou serait en mauvaise santé. Le texte prévoit aussi d’imposer un âge minimal de cession, fixé à huit semaines pour respecter le sevrage, et édicte certaines règles préalables à la vente ou à la cession pour éviter certaines dérives (identification avant la vente, certificat de bonne santé par un vétérinaire pour une vente ou une cession, attestation de cession, document d’information sur les caractéristiques et besoins de l’animal).

Les lieux de vente seront également réglementés tout comme la publication d’annonces. Le projet de loi du pays prévoit, enfin, de définir un statut d’éleveur de chiens et de chats, inexistant à ce jour. Les élevages devront être déclarés auprès du Sivap et les revenus générés, aux services fiscaux. Ce statut ne sera pas réservé aux professionnels comme en Métropole, mais les particuliers seront limités à une portée par an et devront respecter un certain nombre d’obligations.

À noter, enfin, que le gouvernement lancera prochainement une vaste campagne de communication sur le bien-être, l’identification, la stérilisation des animaux par le biais d’affiches, dépliants, flyers, largement diffusés dans les établissements des trois provinces ainsi qu’un guide pédagogique pour encourager les enfants à adopter les bons comportements.

C.M.

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market