Un nouvel élan pour le cyclisme calédonien

Le comité régional de cyclisme joue la carte du renouveau. école pour les jeunes, reconstruction d’une partie du vélodrome, création d’une piste de BMX, des projets qui ont pour objectif d’attirer les jeunes à la pratique de la petite reine.

 

Fort de 360 licenciés, le comité de cyclisme peine depuis des années à intéresser les jeunes et les parents à la pratique du vélo. « On fait tous plus ou moins du vélo en loisir, mais peu de jeunes osent se lancer dans la compétition », explique Gérard Salaun, le président du comité régional. Et pourtant la Calédonie a toujours été un réservoir du cyclisme national et mondial avec sept titres mondiaux, trois titres d’Europe et 21 titres de champion de France. Mais depuis le début des années 2000, le cyclisme attire moins les jeunes. « Les parents ont peur d’envoyer les enfants s’entraîner sur la route, le vélodrome est impraticable et il nous reste le VTT », ajoute Gérard Salaun.

Une nouvelle école

Pour attirer à nouveau les jeunes, le comité, qui regroupe la pratique du cyclisme sur route, sur piste et le VTT, a créé il y a un peu moins d’un mois l’école calédonienne du vélo. Situé sur le vélodrome de Magenta, juste derrière le stade Numa-Daly, un encadrement d’anciens champions forme et entraîne les jeunes à partir de cinq ans à la pratique du cyclisme sur route et sur piste. « Les parents sont rassurés, nous apprenons aux enfants à se servir d’un vélo, à changer correctement les vitesses et au bon moment, comment bien pédaler, réparer son vélo, comment faire une course ou encore comment rouler sur route », explique le président du comité. à chaque sortie sur la chaussée, une voiture et des suiveurs entourent le peloton. Les cours sont dispensés deux fois par semaine, il suffit d’avoir son vélo et un casque.

La piste et le VTT

Concernant la pratique de la piste, le comité s’est approché du gouvernement pour obtenir des fonds de manière à refaire la structure mais en y associant le projet d’y réaliser une piste de BMX en son centre. Une discipline qui s’est démocratisée au fil des années, la fréquentation des skateparks le confirmant. Un autre projet est en train de germer dans l’esprit de Gérard Salaun, celui d’ouvrir un pôle outre-mer en métropole, à Hyères. « Nous avons l’adhésion de la fédération et des gouvernements des outre-mer. Nous pourrions y envoyer nos jeunes à partir de 17 ans pour la piste, la route et le VTT. Tous les moyens seront prochainement réunis pour assurer un avenir aux jeunes qui seraient intéressés par le cyclisme de haut niveau », conclut le président du comité.

De grands rendez-vous

En mettant sur pied tous ces projets, le comité espère bien attirer les jeunes au vélo. Un comité qui organise en relation avec les 11 clubs du territoire le Tour de Calédonie en octobre, la ronde internationale cadets en juillet et un trentaine de courses sur route dans l’année. Sans compter les réunions loisirs comme la « cyclo cancer » ou la « mégarando » qui regroupent chaque année des centaines de pratiquants en VTT loisirs. Le VTT se développant également avec la pratique du cross country et de la descente. Le vélo en plein devenir donc, le tout est d’avoir l’appui nécessaire des institutions pour que les finances tombent. Le nerf de la guerre…

école de cyclisme et comité régional

 Tél. 75 88 19 ou 78 44 94

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market