Triplé des indépendantistes en Polynésie

Séisme politique en Polynésie française. Les électeurs ont élu trois députés indépendantistes soutenus par La France insoumise.

Moetai Brotherson, député sortant, a gardé sa troisième circonscription. Steve Chailloux, 36 ans, s’est imposé dans la deuxième et Tematai Le Gayic a fait de même, de justesse, dans la troisième. À 21 ans, ce dernier devient le plus le jeune député de la Ve République.

Les candidats du Tapura huiraatira, le parti du président du gouvernement, Édouard Fritch, soutenus par la majorité présidentielle (Tuterai Tumahai, Tepuaraurii Teriitahi et Nicole Bouteau) ont été battus. Le président du Tavini huiraatira, Oscar Temaru, demande un débat sur l’indépendance, et appelle Édouard Fritch à démissionner.

Ce dernier parle d’un « front anti-Tapura ». Il a assumé pour son gouvernement quelques « hésitations » et un « manque d’exemplarité » durant la crise sanitaire. Mais il affirme que cette nouvelle donne au palais Bourbon ne sera pas bénéfique pour le territoire, qu’elle sera même « catastrophique ». « Nous allons envoyer en Métropole trois députés Tavini qui vont aller parler de souveraineté, d’indépendance, de l’ONU… Qu’est-ce que cela peut rapporter au pays ? », peut-on lire dans Tahiti Infos.

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market