Thomas Goyard passe à côté des Europe

Coup de pompe pour le véliplanchiste calédonien. Le week-end dernier au Portugal, Thomas Goyard n’a pu faire mieux qu’une 16e place aux championnats d’Europe.

Quatre mois pour tout oublier. En juillet prochain, sur le plan d’eau olympique d’Enoshima, Thomas Goyard fera tout pour que cette contre- performance portugaise ne soit plus qu’un accroc dans sa préparation aux Jeux olympiques (du 23 juillet au 8 août). Qualifié pour Tokyo après avoir été médaillé de bronze lors des derniers Mondiaux de RS:X en février 2019, à Auckland, le Cagou avait ensuite été confiné sur un bateau à Nouméa, puis n’avait pas vraiment pu se frotter à la concurrence dans un monde sportif désert de compétition internationale.

Les Europe au Portugal faisaient donc office de rentrée des classes pour le gratin de la planche à voile olympique. Le Cagou a cependant raté son week-end d’intégration, avec une très moyenne 16e place. « Je ne me souviens même pas de la dernière régate où j’ai terminé si loin, reconnaît le voileux sur les réseaux sociaux. Mais je sais que (les Europe), ce n’est pas mon objectif et que cela fait partie du chemin. Maintenant, mon travail est de tirer le meilleur parti de cette expérience. »

Rendez-vous aux Mondiaux

Un mauvais résultat qui s’est dessiné assez vite sur le plan d’eau de Vilamoura, avec une première manche littéralement manquée, puis une place de 18e et 19e. Goyard avait malgré tout relevé la tête pour atteindre le top 10 et intégrer la « medal race », notamment grâce une troisième place dans la 10e manche. Mais un faux départ dans la dernière course lui aura été fatal. Tout n’aura donc pas été à jeter pour le Calédonien.

Guillaume Chiello, directeur de l’équipe de France de voile, lui, a ouvertement maintenu sa confiance en Thomas Goyard. « Il nous donne rendez-vous à Cadix pour le championnat du monde de RS:X, il sait qu’il a du travail d’ici là. Il est capable de retrouver un très bon niveau et va travailler pour », a-t-il expliqué sur le site de la Fédération française de voile. Rendez-vous donc à partir du 21 avril, pour la suite de la préparation olympique de Thomas Goyard.

A.B.

©DR 

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market