Téléphones : le reconditionné arrive en force

C’est bientôt la rentrée et vous souhaitez remplacer votre smartphone mais vous ne pouvez vous offrir les derniers modèles. Deux solutions s’offrent à vous : l’occasion ou le reconditionné. Cette dernière tendance, très à la mode en Europe et chez nos voisins du Pacifique, vient de débarquer en Calédonie avec une première enseigne.

Une fois le smartphone de vos rêves choisi, iPhone ou Samsung Galaxy étant ceux qui ont le plus la cote en Calédonie, vous avez aujourd’hui deux solutions : regarder les petites annonces ou vous lancer dans l’achat d’un appareil reconditionné. La première consiste à regarder les petites annonces sur le net. Vous trouverez sûrement votre bonheur, mais attention de prendre quelques précautions. Sachez, par exemple, que dans la plupart des cas, il n’est pas possible de rendre le téléphone à son ancien propriétaire pour la seule raison que l’appareil vous a déplu. Prenez donc le temps de bien regarder toutes les annonces en veillant au prix, évidemment. Si un produit est proposé à un prix étonnamment bas, c’est qu’il y a anguille sous roche. Si le prix est trop élevé, autant l’acheter neuf, ce qui enlève tout intérêt à la transaction.

Les petites annonces

Ce système, très pratique car le vendeur est proche de chez vous, peut comporter quelques risques. Il faut bien « checker » l’appareil et vérifier que tout fonctionne. Voyez si de l’extérieur le smartphone est en bon état. Enlevez la coque arrière pour contrôler l’état de la batterie. Allumez le téléphone pour vous assurer que tous les boutons (volume, allumage, verrouillage) fonctionnent. Le réflexe doit également porter sur la vérification des haut-parleurs. Prévoyez une carte SIM pour savoir si le téléphone capte bien le réseau. N’oubliez pas que la loi en tant qu’acheteur vous protège même contre un particulier dans la mesure où vous arrivez à prouver que le vendeur vous a caché un défaut. Après, c’est une question de pile ou face et de confiance.

Le reconditionné, la bonne affaire

C’est la tendance. Si cela fait près de deux ans que les métropolitains comme nos voisins anglo-saxons adhèrent à ce type d’appareils, les Calédoniens s’y mettent peu à peu. « C’est la meilleure façon d’acquérir un smartphone récent sans se ruiner », explique Laurent Nguyen, le gérant du magasin Techmaster, à la Baie-des-Citrons. « Vous bénéficiez d’un produit certes d’occasion mais entièrement reconditionné et garanti. » Pour exemple, un appareil qui valait 100 000 francs il y a un an ou deux vous coûtera 30 000 francs. Ces produits sont des appareils entièrement revus, réparés, nettoyés en Asie, livrés dans une boîte avec leurs accessoires et surtout garantis trois mois. Vous pouvez bien évidemment trouver des smartphones très récents et reconditionnés, mais leur prix sera plus élevé. Ainsi, un iPhone 4S vendu 110 000 francs neuf sera commercialisé reconditionné à 89 000 francs. « L’avantage, c’est que tous les composants sont récents, gages d’un appareil très performant et d’une durée de vie encore plus longue », ajoute Laurent Nguyen. Seule précaution à prendre : vérifier le niveau de reconditionnement. Si certains appareils sont revendus avec juste un composant ou un écran changé par certains magasins de la place, une seule enseigne (Techmaster), pour le moment, propose des produits entièrement reconditionnés par des sociétés asiatiques spécialisés et importés ensuite sur le territoire. En tout cas, entre un appareil d’occasion et un téléphone reconditionné, le choix est vite fait. La garantie est un plus et l’état est supérieur pour des prix sensiblement identiques. Un iPhone 4S, qui se négocie 30 000 francs sur les petites annonces, est vendu 34 000 francs reconditionné avec une garantie. Il ne vous reste plus qu’à profiter pleinement d’un smartphone en bonne condition, loin du regret qui peut être amer après l’achat.

C.Schoenholtzer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market