Start-up nation ?

L’annonce a rendu très fières nos autorités : la Nouvelle-Calédonie figure parmi les 24 lauréats de l’appel à projets « Territoires d’innovation », lancé par le gouvernement national fin 2018. C’est le seul territoire ultramarin et il a largement été soutenu par l’État, qui veut s’investir, on le sait, un maximum dans le Pacifique.

À ce titre, la Nouvelle-Calédonie devrait bénéficier de 1,7 milliard de francs en subventions et en prises de participation sur dix ans dans des projets innovants, portés par une quinzaine d’entreprises. Le programme calédonien a choisi de valoriser les potentiels de croissance du parc naturel de la mer de Corail : on parle notamment d’imagerie satellite, de bouées intelligentes, de drones sous-marins, du premier « smart câble » au monde… Les projets sont ambitieux et serviront au développement de la Nouvelle-Calédonie et de la France dans la région, (par des outils de surveillance de la zone, de recherche dans les fonds marins, etc.) et, espérons-le aussi à la préservation de notre environnement.

Cette semaine a aussi été marquée par le Salon Diginova, où l’on a vu nombre d’experts du digital. L’occasion d’ouvrir des portes et surtout de ne pas rater le coche de la transition numérique. Le gouvernement et la province Sud ont déjà montré leur ambition de passer au tout numérique sur le modèle de l’Estonie qui a des performances exceptionnelles.

Et puis on retiendra aussi cette annonce : l’aéroport de Lifou-Wanaham va se doter d’une nouvelle aérogare. De quoi tripler la surface offerte aux passagers pour un coût de 1,7 milliard de francs supportés par la Nouvelle-Calédonie. Une première étape pour le futur aéroport international de Jacques Lalié ? C’est un peu la folie des grandeurs cette semaine !

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market