Scott Morrison se défend d’être un menteur

Emmanuel Macron avait indiqué, lors du G20 à Rome, que Scott Morrison lui avait menti à propos de la suspension du contrat des sous-marins. Depuis, la polémique enfle en Australie sur la sincérité du Premier ministre qui pourrait briguer un deuxième mandat aux élections de mai prochain. Et la sincérité de Scott Morrison est devenue un sujet de débat majeur sur la scène politique australienne.

Son prédécesseur et rival au sein du Parti libéral, Malcolm Turnbull, a assuré que Scott Morrison avait la réputation de mentir. L’opposition australienne s’est également saisie de ce moment de faiblesse pour indiquer qu’il trahissait sa parole en permanence. Le Premier ministre a assuré, dans un entretien à la radio, qu’il n’avait jamais menti dans le cadre de sa vie publique.

 

C.M. avec A.F.P. (© Éric BARADAT/AFP)

 

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market