S’adapter

Une semaine un peu confuse en Nouvelle-Calédonie. Alors que les autorités ont fait le choix d’une adaptation du confinement, il y a comme un rétropédalage dans l’air. Au vu du relâchement – logique – constaté sur le terrain, le gouvernement a alerté à plusieurs reprises : nous sommes dans un confinement adapté et non en déconfinement. La nuance est quelque peu difficile à comprendre. La province Sud, de son côté, a décidé finalement de reporter la rentrée des maternelles et primaires dans l’agglomération.

Là-dessus, le ministre des Outre-mer est arrivé. Tout en saluant le courage des autorités à inciter un retour à la vie normale et leur « bienveillance à l’égard de l’école et l’économie », il a en même temps plaidé pour un durcissement des mesures le week-end, probablement le dimanche, et imposera de la fermeté dans les contrôles.

Chacun observe que le taux d’incidence baisse lentement, mais qu’il reste élevé, disparate selon les zones et que le taux de saturation de la réanimation va durer dans le temps. Pas idéal pour un retour à normale. Rien de nouveau, en tout cas, pour les médecins et les épidémiologistes qui ont déjà les yeux rivés sur la deuxième vague. Dans le même temps, la vaccination n’est pas encore suffisante. À ce sujet, le ministre observe que la Nouvelle-Calédonie est le seul territoire de France à avoir mis en œuvre l’obligation. Il ne porte pas de jugement, mais estime néanmoins que « du temps a été perdu » sur ce volet, le territoire ayant bénéficié en premier des vaccins.

Outre cette problématique sanitaire majeure, Sébastien Lecornu devra aussi évoquer la situation extrêmement compliquée des finances locales et aborder l’épineuse question du référendum… avec des interlocuteurs pas toujours faciles, mais qu’il a appris à comprendre. Mardi, des élus affirmaient que « tous les voyants étaient au vert ». Même si la Calédonie a effectivement tout intérêt à ce que cette dernière consultation ait lieu le 12 décembre pour qu’enfin nous avancions, le sont-ils vraiment ? Espérons, en tout cas, que cette séquence apportera un peu plus de sérénité.

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market