Responsables ou pas

Cette crise sanitaire génère un nombre inédit de fausses informations, d’incriminations en tout genre, de théories plus farfelues les unes que les autres, un déversement rendu possible, notamment, par les réseaux sociaux. Chacun peut désormais, sous couvert éventuellement d’anonymat, essaimer un venin, qui ne sert nullement à défendre notre santé physique et mentale… On voit ou on entend ainsi quotidiennement des personnes évoquant des cas de Covid-19 totalement imaginaires, des rumeurs rapidement colportées et prises pour argent comptant. Un représentant d’un parti politique a même évoqué un cas de Covid sur Lifou lors d’une interview radio ! Heureusement, un démenti a été publié évoquant une « erreur d’interprétation », mais il pourrait y avoir des suites à cette affaire.

Il est important, dans ce contexte assez anxiogène, de raison garder et de bien évaluer nos sources d’information et ce que l’on partage. Il en va de même pour tout ce qui concerne le traitement du Covid ou encore la vaccination. Sur ces questions, il semble plus logique de se tourner vers la médecine et l’épidémiologie, seules compétentes. Cela ne veut pas dire que les professionnels ne se trompent jamais et n’évoluent pas au gré des études à propos de ce nouveau virus, mais ils en savent certainement plus que tous les colporteurs dont ce n’est pas le domaine.

Après, chacun peut et doit rester libre de penser ce qu’il veut, de faire des choix, questionner ou remettre en cause la façon dont nos élus gèrent cette crise.
Sur les choix stratégiques futurs, on voit en tout cas se dessiner deux courants : l’un qui pense qu’il faut vivre avec le virus sans autant de contraintes notamment aériennes et l’autre qui mise tout sur le Covid-Free. Avec, de part et d’autre, des pro et des anti-vaccination, des impacts sanitaires ou économiques. Un débat planétaire…

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market