Rendez-vous le 6 septembre 2020

La date du prochain référendum a été fixée, mardi, par le Premier ministre, au 6 septembre 2020. Édouard Philippe en a informé par courrier les participants au Comité des signataires du 10 octobre dernier. Il s’agissait pour lui d’opter, avec le ministre de l’Intérieur et la ministre des Outre-mer, pour une des deux dates arrêtées avec les élus calédoniens, à savoir le 30 août ou le 6 septembre.

Cette dernière permet, a-t-il expliqué, de garantir une mobilisation optimale des services en charge du scrutin, équivalente à celle de novembre 2018, et de garantir, au regard des contraintes juridiques et matérielles, « le parfait déroulement » de l’opération.

Dans un peu moins de dix mois, les Calédoniens seront donc rappelés aux urnes pour le deuxième référendum prévu par l’Accord de Nouméa. Comme pour celui de 2018, l’État va s’atteler à communiquer largement pour qu’un nombre maximum d’électeurs soient inscrits sur la liste spéciale de la consultation.

Encore une fois, tout le monde ne sera pas logé à la même enseigne. Il a en effet été décidé, lors du dernier Comité des signataires, que les jeunes Calédoniens de droit commun ayant eu 18 ans après le premier référendum devaient effectuer les démarches pour s’inscrire sur la liste référendaire, contrairement aux personnes de statut coutumier, inscrites d’office. Une différence de traitement regrettable, illustrant un échec cuisant du vivre-ensemble, qui ne doit néanmoins pas démobiliser. Avis, donc, aux jeunes majeurs ! Les inscriptions seront possibles jusqu’au 31 décembre.

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market