Projection Henri Brown : un air de Top Gun

Trois avions Rafale, deux A400M Atlas et deux A330 MRTT Phénix de l’Armée de l’air et de l’espace vont rejoindre le territoire le 12 août, depuis l’Hexagone, dans le cadre de la « projection de puissance Henri Brown », du nom d’un parachutiste SAS de la France
libre et originaire de Nouvelle-Calédonie. L’objectif est d’arriver en moins de 72 heures, en passant par la base 104 d’Al Dhafra, aux Émirats arabes unis.

Les aviateurs seront accueillis à la base aérienne de La Tontouta jusqu’au 16 août, avec deux exercices en province Nord, à Lifou et des vols de démonstration pour le public calédonien. Puis, ils rejoindront Darwin, au nord de l’Australie, pour l’édition 2022 du « Pitch Black », organisé par la Royal Australian Air Force du 19 août au 8 septembre. Une centaine d’appareils et 150 pilotes d’une quinzaine de nations participeront à cet exercice à « haute intensité ». Le détachement français doit ensuite prendre part à la mission Pégase en Indonésie et à Singapour.

En 2023, l’ambition est de projeter en Indo-Pacifique jusqu’à vingt Rafale et dix avions ravitailleurs en 48 heures. La semaine dernière, le général Frédéric Parisot et son homologue australien Darren Goldie ont fait le point sur ces opérations à La Tontouta avec le nouveau commandant de la base aérienne 186, le colonel Mathieu Rigg.

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market