Prêt garanti par l’Etat : versement de la première tranche

La première partie du prêt de l’Agence française de développement (AFD), garanti par l’État, a été mise à disposition de la Nouvelle-Calédonie. Ce versement s’élève à 14,3 milliards de francs sur un total de 28,6 milliards, un montant sur lequel s’étaient accordés le haut-commissariat, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie et l’AFD.

Ce prêt est remboursable sur une durée de 25 ans, avec un différé de deux ans. La convention tripartite, signée le 13 mai, prévoit que l’intégralité des sommes empruntées doit être utilisée pour financer le plan de sauvegarde de l’économie calédonienne dans le cadre de la crise du Covid-19.

Il inclut, on le rappelle, les nouvelles dépenses relatives au chômage partiel au bénéfice des particuliers et des entreprises et le report des paiements des impôts et cotisations sociales.

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market