Présidence du Rassemblement LR: Thierry Santa, seul candidat en lice

Ce samedi, 31 octobre, se tiendra le congrès du Rassemblement-LR. Un congrès électif qui ne devrait poser aucun problème pour l’actuel président par intérim, Thierry Santa, puisqu’il est le seul candidat à l’élection de la présidence du parti.

Comme le souligne Virginie Ruffenach, secrétaire générale du Rassemblement, « c’est très important que notre congrès élise son nouveau président, puisqu’à la suite du départ de Pierre Frogier, qui a voulu transmettre à une nouvelle génération, Thierry Santa a assumé les fonctions de président par intérim ». Et de préciser : « Il y avait jusqu’au 16 octobre dernier pour pouvoir déclarer les candidatures diverses et variées, nous avons fait beaucoup de communication à l’égard de nos adhérents, mais aussi du grand public sur le fait que toutes les candidatures étaient acceptables ». Mais à la date du 16 octobre, seule la candidature de Thierry Santa a été reçue.

On aurait pu penser que d’autres candidats se seraient présentés, surtout après les municipales de Païta, durant lesquelles beaucoup de militants du Rassemblement n’avaient pas cautionné la prise de position de Thierry Santa pour la liste d’alliance de l’Éveil océanien et de Calédonie ensemble. Mais comme l’explique Virginie Ruffenach, « dans le contexte dans lequel nous sommes politiquement, je crois que si au sein des mouvements politiques, il peut y avoir à la fois de la stabilité et pas de division, ça sera de nature à être très responsable pour les Calédoniens ». L’élue, profitant de sa casquette de chef de groupe de l’Avenir en confiance au Congrès, a tenu à ajouter que le Rassemblement- LR ne lâchera pas ce combat pour le maintien de la Nouvelle- Calédonie dans la France. « Je veux rassurer les Calédoniens là-dessus : le Rassemblement, au sein de l’Avenir en confiance, avec aujourd’hui Les Loyalistes, a toute sa place, justement, pour mener ce combat important ».

D.P

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market